J'aimerais pouvoir écrire davantage ici mais les idées ne viennent pas dans le bon registre. Je les sens trop fermées, trop égocentrées alors que je souhaite ce lieu ouvert. C'est comme s'il manquait d'oxygène dans mes pensées. Or c'est moi qui peux ouvrir des portes et des fenêtres en déposant mes mots.

Je regrette de n'avoir pas la capacité de faire abstraction de mes préoccupations actuelles.