31 août 2008

L'écriture nécessaire

« Tant que j’aurai des questions et qu'il n'y aura pas de réponses, je continuerai à écrire » Clarisse Lispector, traduite par gballand sur Presquevoix « En plus de me permettre de respirer, m’exposer ainsi (beaucoup plus qu’avant) m’aide à y voir plus clair et à avancer dans le travail entrepris. Comme je l’ai déjà expliqué, ce blog est ce qui s’écrit « dans la marge » c’est un laboratoire, une partie (publique) de mes brouillons. » "Cachez ces larmes...", par Emmanuelle sur Les corps empêchés. ... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 août 2008

Je ne t'aime plus...

Il y a quelques jours, j'ai lu chez Kyrann un texte où elle parle de son mari « demandant que je lui dise que je ne l’aime plus ». Cette phrase m'a replongé quatre ans en arrière, dans le vécu d'expériences qui ne furent ni simples, ni agréables. Dans la première je me suis trouvé devant cette nécessité de dire une vérité qui, je le savais, aller faire très mal. Je ne pouvais plus éviter de dire les vrais mots, chargés de tout leur sens et sans échapatoire. « Je ne t'aime plus », avais-je asséné, en pleurs, tellement désolé de... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 12:04 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 août 2008

Être lent

Hier matin, lorsque j'ai appris le drame qu'avait vécu un de nos protégés, il m'a fallu pas mal de temps pour vraiment en réaliser les conséquences. Je sentais dans ma pensée comme des verrous qui sautaient, les uns à la suite des autres, me faisant passer de l'incrédulité à la pleine conscience. Quelques minutes après moi j'ai vu une de nos collègues réagir à la même nouvelle : instantanément son visage se transformait au fil des mots, encaissant le choc en pleine figure. Immédiatement elle a réagi en griffonnant sur un bout de... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 09:54 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,
29 août 2008

Le cèdre et l'impermanence

Hier, à l'ombre d'un cèdre, je prenais mon casse-croûte avec les personnes en insertion dont j'ai la charge. Avec l'une d'entre elles, ex-routarde plutôt érudite, tout juste revenue de la récente visite du Dalaï Lama en France, nous dévisions allègrement du concept d'impermanence. Ah oui, il arrive que nos discussions volent haut ! Mais c'est assez rare, je dois bien le reconnaître... Impermanence, donc, qui dit, en schématisant outrancièrement, que rien n'est acquis et que seul le moment présent compte. Cela conduit à ne rien... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 18:52 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
26 août 2008

Célibat et liberté

Depuis quelques années que je vis seul, j'ai pris des habitudes de célibataire. Disons plutôt que je n'ai jamais vraiment adopté les attitudes qui me permettraient d'accueillir de façon idoine mes connaissances. La vie en solo me dispensait de faire ce genre d'efforts, bien que mes enfants sachent subtilement me faire remarquer mes lacunes en matière de ménage ou de rangement. Ils ne pensent même plus à évoquer le manque de finitions de mon intérieur tant ils semblent résignés à voir cette maison ne jamais être achevée... Bref, je... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:55 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
25 août 2008

Risquer la différence

Il m'arrive de me demander si, parfois, je ne m'égare pas en cherchant à expérimenter différentes voies plus ou moins éloignées de ce qui me serait confortable. Désireux de bousculer un peu mes limites, j'essaie toutefois de ne pas aller au delà de ce qui me serait admissible sans me dissoudre. Du moins autant que je peux en avoir conscience... Il y a donc une "prise de risque", que je m'efforce d'évaluer correctement. N'ayant que partiellement délimité les nouveaux contours de ce que je pense être, je tâtonne encore... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 août 2008

Les contours de la liberté

Elle est repartie, après une semaine de vie commune. C'est devenu presque habituel ces séparations. Pourtant, dès hier soir je sentais un petit manque par anticipation. Et ce matin, tandis qu'elle se préparait, puis à l'instant où elle est partie, je sentais le reflux se creuser. Ensuite, un vide, dans ce silence que j'ai meublé par des musiques aux tonalités nostalgiques [pourquoi donc ?]. Cette fois [un peu plus que les autres] il se pourrait qu'on ne se revoie pas avant longtemps. Incertitude totale. Et quand ça arrivera, si ça... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 août 2008

Acte intime

Drôle de situation, perçue à l'instant alors que j'écrivais mon billet précédent : alors que j'étais devant mon écran, texte en cours de rédaction, elle est venue près de moi. Elle a eu envie de lire. Je ne l'ai pas laissée faire. Violation de mon intimité, pourrais-je dire, alors que je sais qu'elle me lira dès publication. Mais tant que je n'ai pas terminé... c'est à moi. C'est personnel, intime. J'aurais pu vouloir changer un mot, en rajouter ou en supprimer. C'est curieux comme peu de choses peuvent changer la perception de... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
23 août 2008

Impressions

Je l'écrivais récemment : lorsque je suis en présence d'autrui je n'écris pas. Parce que les relations se vivent au moment où elles sont possibles, et que ce possible est parfois éphémère. Vient ensuite le temps de le décrire, éventuellement, ou d'évoquer les réflexions qui peuvent en découler. Alors je n'écris pas. Je vis. Je ressens, je vois, j'entends, j'écoute, je capte, je hume. Je laisse mes sens fonctionner et emmagasiner leurs impressions. Impressionnisme relationnel. Je me laisse pénétrer par toutes ces sensations, des... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 août 2008

Menace

Hier, "comme par hasard", je suis (re)tombé sur ce passage : Ne sachant pas comment être à l'écoute du besoin de l'autre sans cesser d'être à l'écoute du nôtre ni comment être à l'écoute de nôtre besoin sans cesser d'être à l'écoute de celui de l'autre, souvent, pour nous protéger, nous interrompons la relation, nous coupons l'écoute de l'autre.Lorsque l'écoute du besoin de l'autre m'apparaît comme une menace, je m'en coupe et je m'enfuis ou je m'enferme dans le silence »Guy Corneau - "Cessez d'être gentil,... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 09:41 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,