« – En somme, l'amitié, c'est l'âge adulte de l'amour.
– C'est l'amour calme. L'amour se prend au sérieux, mais l'amitié ne plaisante pas. Tandis qu'en amour, un clou chasse l'autre, un ami perdu se perd tous les jours. Alors que les vieux amants se lassent, après avoir chéri des qualités empruntées, l'amitié élit arbitrairement, une fois pour toutes, la personne tout entière, et lui souffle dans les ailes. Plutôt le don de soi que l'annexion de l'autre : comme en toute bienveillance pure de l'intérêt qu'on y trouve, il y a plus d'amour dans l'amitié que dans l'amour lui-même .»

Extrait de Sens et vie : L'alter egal, par Raphael Enthoven