Lorsque je suis en voyage le monde virtuel s'efface. Je n'y pense plus. Je vis et ressens tant de sensations que le dépaysement est total. La nature, la découverte, les rencontres, sont mon quotidien. Le monde tourne et je n'y prends pas part. Ailleurs, mais tellement là, pourtant...

J'ai vu tant de choses, pris tellement de recul, que bien des préoccupations paraissent vaines.

Encore quelques jours de cette liberté que j'aime tant...

 

Ps. Je lis les commentaires lorsque j'ai accès a internet mais je n'y répondrai qu'à mon retour