Imaginez...

Vous rencontrez une personne avec qui vous bavardez longuement. Vous la connaissez un peu, ou pas vraiment, mais il y a un bon feeling. Discussion agréable et réjouissante. Sur le moment vous n'allez pas plus loin, heureux de ce temps de partage, mais un peu plus tard vous avez vraiment envie de la revoir. Vous lui écrivez alors un message lui exprimant à la fois votre plaisir du moment passé et votre souhait d'un avenir... Elle n'y répond pas. Que penser ?

Ou bien vous êtes la personne qui reçoit un tel message, de la part de cet inconnu que vous avez rencontré et avec qui vous avez beaucoup apprécié l'échange. Bien sûr vous lui répondez sans délai, avec un enthousiasme un peu éxubérant... et plus rien ne se passe ensuite. Que faire ?

Ou encore, alors que vous êtes en froid avec une personne que cependant vous appréciez, vous lui écrivez pour tenter d'apaiser les tensions... et ne recevez aucune réponse. Qu'en déduire ?

Et bien il se peut que, tout simplement, le message ne soit jamais parvenu au destinataire ! Mais oui, malgré toute la technologie numérique de correspondance instantanée les mails peuvent se perdre, tout comme les bonnes vieilles lettres sur papier. Dans d'incertains contextes ça peut être fâcheux...

Je n'ai constaté cette mésaventure que rarement et, heureusement, dans des circonstances qui permettaient de questionner le destinataire mutique. L'incertitude face au silence a pu être levée sans délai. Mais que sais-je d'éventuels messages non parvenus ?