Peut-on s'épuiser le coeur ?

Je ne parle pas ici d'exploits sportifs, ni de soucis de santé du muscle cardiaque, mais bien du coeur intérieur, celui qui nous anime du côté des émotions.

J'ai le défaut [mais en est-ce vraiment un ?] de "prendre les choses à coeur" quand quelque chose me touche. Je suis fait comme ça. Un attentat particulièrement sanglant et à forte portée symbolique peut ainsi me tourmenter durablement. Qu'il soit suivi d'une conférence mondiale concernant l'avenir quelque peu inquiétant de l'humanité, puis d'une nouvelle hausse des suffrages pour un parti politique incendiaire, et me voilà complètement laminé ! Ces coups portés à mes idéaux humains m'ont, je ne le cache pas, profondément atteint. Fondamentalement il n'y avait rien de bien nouveau, chacun de ces évènements s'étant déjà produit plus ou moins récemment. C'est la succession rapide des secousses qui, à la longue, a sapé un élément qui m'est essentiel : l'optimisme. Quant cet élément vient à manquer je deviens plus vulnérable, sensible, presque fragile. Je n'en prends pas forcément conscience tout de suite. Ici je l'ai constaté en me voyant virer pessimiste...

Et c'est pas bon, ça ! Alors, voyant que je n'avais rien de réjouissant à partager, je n'ai plus écrit. Il était nécessaire que je me recentre, me replie, me protège. Qu'ainsi je puisse laisser de nouveau sourdre en moi cette énergie vitale qui habituellement me porte. 

En rendant "visibles" mes pensées, le blog peut avoir un rôle d'alerte. C'est en m'y exprimant que j'ai compris à quel point les récents évènements avaient touché à mes fondamentaux et que l'affaiblissement qui en a résulté s'était propagé dans tout mon être. Dans le même temps j'ai dû faire face à d'autres situations démobilisatrices dans le cadre professionnel, ce qui n'a pas arrangé les choses. Mais là encore j'ai compris ce qui était à l'oeuvre et je vais pouvoir agir.

Agir ? C'est la meilleure façon de sortir du marasme ! À ce sujet, je ne peux que vous conseiller [vivement] d'aller voir, si ce n'est déjà fait, le film "Demain". Il présente de mutiples solutions, glanées un peu partout dans le monde, pour éviter à l'humanité d'aller tout droit vers la catastrophe climatique annoncée. Ça fourmille de bonnes idées, et surtout ça nous montre que si on s'en donne les moyens on peut s'en sortir. Il nous suffit de revoir notre façon d'appréhender notre rapport au monde...