17 août 2017

Ligne de crête

Ne pas partir en vacances durant l'été n'empêche nullement de faire quelques escapades en montagne. Une fois de plus dans un secteur que j'affectionne particulièrement : l'ondulante ligne de crête qui cisèle les hauts plateaux du Vercors. À son extrémité sud, elle marque la limite entre les départements de la Drôme et de l'Isère. D'un côté des prairies en pente douce, de l'autre des falaises abruptes. Terres de contrastes...   Les deux sommets les plus emblématiques du Vercors : le Mont Aiguille et le Grand Veymont   ... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:58 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 août 2017

« Alors, quoi de neuf ? »

Hier soir, alors que je venais d'arriver chez mes parents pour partager un moment, mon père, rituellement, me lance un énergique « Alors, quoi de neuf ? ». Tout aussi invariablement je lui réponds, nonchalant, « boh, pas grand chose... », me montrant peu réactif à son accroche. J'ai bien conscience qu'elle est censée ouvrir la discussion en s'appuyant sur les nouvelles fraîches que je pourrais apporter, mais ça ne fonctionne pas vraiment. J'y retrouve, sous une autre forme, le traditionnel « à quoi tu penses ? », jadis... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 21:51 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
24 juillet 2017

Répondre à la question

Deux réponses à la grande question du « Pourquoi écrire ? ». L'écriture (5 minutes) En introduction de l'émission la réponse de Patrick Modiano, lors du discours qu'il a prononcé à la réception de son prix Nobel de littérature. Ensuite le court développement de Christophe André, qui vante les vertus de la mise en mots de la vie intérieure. D'un côté la Littérature, la grande, de l'autre l'écriture ordinaire, pas moins enrichissante. « Dans l’écriture de soi, on n’aspire à rien d’autre qu’à décrire sa vie intérieure. Pas... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 19:11 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 juillet 2017

Longévité

Allez, un petit billet explicatif... Ben oui, je n'ai pas tenu mon défi d'écrire un billet par jour pendant le mois de juillet. Inspiration niveau zéro.Un premier jour le défi est passé à la trappe, puis deux, trois... Au début j'ai bien tenté d'esquisser quelques mots mais la pauvreté de qui m'est venu ne m'a pas emballé, c'est le moins qu'on puisse dire. Alors je n'ai pas insisté. C'est un principe : ne pas forcer si l'envie d'écrire n'éclot pas. Idem pour la publication de photos : si ça n'a pas de sens pour moi, je m'abstiens. ... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 00:39 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
04 juillet 2017

Le voyage impossible

Sur le thème du voyage, de l'évasion, de l'ailleurs... je vous propose de "visiter" en photo des lieux vus aujourd'hui mais où vous ne pourrez jamais entrer. Impossible ! Je vous laisse vous y projeter par l'esprit, imaginer, et ainsi effectuer une sorte de voyage mental. Petite précision : en réalité on peut passer presque instantanément d'un de ces lieux à un autre. Et ils ont tous un point commun.    Une chambre de bonne     Une cuisine de ferme     Une chapelle dans un sale état ... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:59 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juillet 2017

Privilégié

Alors que s'annonce la période des "grandes vacances", indéniablement caractérisée par le basculement de ma radio préférée sur ses programmes d'été, je m'apprête à reprendre le travail. Presque avec plaisir. Je fais en effet partie de ceux qui choisissent de rester quand les autres partent. Pour moi c'est avant ou après, mais jamais pendant les grandes migrations vacancières. J'apprécie ce décalage, précieux avantage. Il me permet de profiter d'une période bénéfique de calme relatif. Il m'offre un temps à part. Le ralentissement... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 juillet 2017

L'appel du phare

Écrire ? Pourquoi ? Pour qui ? C'est la question qui me tarabuste, parfois, quand l'envie d'écrire ne trouve plus la vague qui pourrait la porter. Comme si je ne trouvais plus mon cap. Comme si la voile qui, jadis, me menait loin au large ne trouvait plus son vent favorable. Je fasseye, j'hésite, je tergiverse. Et finalement je tourne en rond... Rentrer au port ? Rester sur le quai ? Renoncer ? Et puis quoi encore !Mais assez de métaphores marines ! S'il n'y a plus de vent je sors les rames ! Je n'irai peut-être pas loin, mais au... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:59 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juillet 2017

Parenthèse

Juin s'est achevé sans que je n'en aie esquissé ici les contours. Concurrente de l'écriture, la vie m'a porté ailleurs. FragmentsL'été précoce rendait l'air du dehors attrayant. En soirée, j'ai préféré l'heure de nature à l'ordinateur.Les fins de semaines, elles, furent festives. L'une s'est déroulée dans mon jardin, avec pas moins de soixante invités pour les trente ans de ma fille. Grand nettoyage avant. Passage de la vague vivante, déferlante sonore et chaleureuse ; grand nettoyage après. Puis retour au silence, au... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 19:29 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 juin 2017

Un optimisme hésitant

J'avais commencé à écrire un billet plutôt optimiste sur l'ambiance écolophile du moment. N'étant pas vraiment satisfait de sa tonalité j'ai traîné pour le mettre en ligne, si bien qu'entretemps la décision de Donald Trump de faire sortir son pays des accords sur le climat est intervenue.  Difficile, désormais, d'en faire abstraction. Mon optimisme restauré a pris un coup dans l'aile. Bien que ce ne soit pas une surprise, le choix débile de Trump m'a stupéfait : comment peut-on vouloir faire passer des intérêts particuliers et... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:01 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 mai 2017

Être d'émotions

Je n'aime pas commencer un texte par "Je". Comme s'il s'agissait d'une impolitesse que de se mettre au devant de la scène, au centre du monde, ou de circonscrire le monde à soi. Je, Moi... Et pourtant ce "je" n'est-il pas systématiquement présent, quand bien même il n'est nullement nommé ? La moindre tentative d'analyse ou d'explication du monde n'est-elle pas subjective, dès lors qu'elle sort de la sécheresse du descriptif factuel ? Dire ou écrire "je" a simplement la franchise d'exprimer d'où l'on parle : je pense, je crois,... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 12:57 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,