31 mars 2017

L'avenir n'est plus ce qu'il était

Depuis quelques temps je témoigne ici de la transformation d'un mode de pensée. La perspective lointaine que j'avais de l'existence a été changée et tout le reste a suivi. Reprenant les mots de Paul Valéry, je pourrais dire qu'à mes yeux, désormais, « l'avenir n'est plus ce qu'il était ». Je suis passé de « l'avenir lointain paraît inquiétant » [je ne me sentais que moyennement concerné] à « l'avenir imminent pourrait bien être très inquiétant » [et là je me vois hautement concerné]. Il n'est plus... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 10:35 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 mars 2017

Décalé

Il arrive que le flux de l'inspiration tarisse, même chez un blogueur au long cours... Je le constate : en ce moment je ne parviens plus à écrire comme je le voudrais. À chaque fois que j'ouvre mon éditeur de texte, me sentant fugitivement inspiré, je ne parviens pas à aligner plus de quelques phrases éparses. Les mots hésitent, trébuchent, s'enchaînent mal. C'est un peu frustrant. Oh je sais pourquoi : un épais filtre [autocensure, àquoibonisme] m'enserre, me bloque. Ceci parce que je me vois toujours revenir vers le même... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:04 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 mars 2017

Les doigts de pieds dans le réseau

Voilà quelques temps que je me pose des questions sur l'adéquation de ce blog avec la tournure que prennent mes interventions. Je sens que quelque chose ne me convient pas dans le mélange des genres. Entre les dimensions planétaires et la sphère personnelle, le grand écart m'est inconfortable. Je ne trouve pas le ton juste. Parfois je pense à ouvrir un autre blog, à la thématique plus ciblée... Parallèlement il m'a été suggéré, en commentaire, que les réseaux sociaux seraient beaucoup plus adaptés au type... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:42 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 mars 2017

Abstraction de la réalité

Il y a quelques jours Célestine mettait à l'honneur les superbes clichés que Thomas Pesquet prend de notre planète, à 400 km d'altitude. Il y a effectivement de quoi méditer et rêver devant ces images inattendues, surprenantes, étonnamment graphiques. Il y a peut-être aussi de quoi s'interroger sur cette présentation esthétique, tellement différente de ce que nous percevons "d'en bas". « Pourquoi ne pas nous montrer le monde tel qu’il est ? Ses beautés bien sûr, mais aussi ses bosses, ses cicatrices. », demande un journaliste... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,