Une pensée, ce jour.
Sans personne pour la recevoir.
Un sourire en silence.
Sans personne à qui l'adresser.
Et si... 

 

La mémoire a ses amarres.

 

« La marée, je l'ai dans le coeur 
Qui me remonte comme un signe 
Je meurs de ma petite soeur 
De mon enfance et de mon cygne 
Un bateau, ça dépend comment 
On l'arrime au port de justesse 
Il pleure de mon firmament 
Des années lumières et j'en laisse »

La mémoire et la mer - Léo Ferré