27 janvier 2017

Quand les blés sont sous la grêle

Il ne t'aura pas échappé, ô impénitent-e lecteur-trice de ce blog hétéroclite, qu'un prépondérant sujet s'est invité sans partage dans mes écrits. Tu en auras compris les raisons : j'ai eu un choc en traversant le mur de la conscience. C'est comme si, soudainement, j'avais - enfin - ouvert les yeux. Maintenant je sais. Non pas en termes de savoir [quoique...], mais plutôt par incorporation. Littéralement : in corpore. C'est entré en moi. Intellectuellement, sensoriellement, émotionnellement. Humainement. Il y a là quelque chose... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 18:34 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 mars 2016

De la responsabilité du chef

Ils sont cinq. Cinq chefs d'équipe. Leur rôle est de mettre au travail des personnes en difficulté sociale, aux parcours improbables et de diverses origines, de tout âge, qui ne connaissent rien au métier qu'ils vont exercer. ll va donc falloir former ces nouveaux-venus, parfois leur apprendre à travailler, à être à l'heure, à respecter des consignes et des règles. Il faudra aussi qu'ils apprennent à travailler en équipe, à s'entraider, à faire preuve de solidarité... Cette semaine, dix nouveaux ont été intégrés aux équipes... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 13:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 décembre 2015

Prendre à coeur

Peut-on s'épuiser le coeur ? Je ne parle pas ici d'exploits sportifs, ni de soucis de santé du muscle cardiaque, mais bien du coeur intérieur, celui qui nous anime du côté des émotions. J'ai le défaut [mais en est-ce vraiment un ?] de "prendre les choses à coeur" quand quelque chose me touche. Je suis fait comme ça. Un attentat particulièrement sanglant et à forte portée symbolique peut ainsi me tourmenter durablement. Qu'il soit suivi d'une conférence mondiale concernant l'avenir quelque peu inquiétant de l'humanité, puis d'une... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:04 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 novembre 2015

Jusqu'à quand ?

Vous aurez remarqué, chers lecteurs, que lorsque je me mets à cogiter sur un thème ça peut m'occuper pendant quelques temps. Il suffit que la réflexion se prolonge un peu par commentaires interposés pour que ma pensée s'aventure vers des domaines connexes. Cette fois c'est rien de moins que ma place de citoyen et d'humain qui m'a fait réfléchir. Celle que j'ai, celle que je pourrais avoir.  J'aurais ainsi pu continuer à ronger mon os, sans lever le nez, si un natal évènement ne m'en avait pas distrait. Mais ce... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:32 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 novembre 2014

Les idées des autres

Le monde d'internet présente l'avantage de rendre visibles des points de vue et comportements auxquels l'on ne serait pas nécessairement confronté dans son milieu d'évolution habituel. Je n'aurais certainement jamais rencontré une telle diversité d'opinions et d'expériences sans cet extraordinaire outil d'expression et d'exploration de la pensée humaine. C'en est fascinant... Grâce à internet j'ai découvert diverses approches de l'existence qui me seraient probablement restées inaccessibles sans cela. Certes j'ai découvert médiocrité... [Lire la suite]
31 janvier 2014

Recadrage

En fin d'après-midi je reviens au bureau, après une réunion à l'extérieur. Là je trouve trois de mes collaborateurs en train de regarder je ne sais quoi sur ces maudits téléphones connectables à internet. Un peu suspicieux je m'approche et vois défiler des images vidéo sous leurs regards focalisés. Cette fois je ne laisse pas passer la chose et leur rappelle vertement qu'il sont au travail, et payés pour ça. Dispersion immédiate des trois compères... Je pense être quelqu'un de plutôt souple et tolérant mais il y a des limites à ne... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 19:31 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 janvier 2014

Un sens à l'existence

Une de mes plus proches amies me confiait récemment se voir face à un avenir morose et angoissant. Pas de projets à court terme, aucun projet de vie. Nulle autre perspective lointaine que le vieillissement, la solitude, la mort. D'ami elle n'a que moi qui, avec ses relations professionnelles, partage le privilège de lui apporter quelques satisfactions et la soustraire ainsi, toujours temporairement, à son sentiment de solitude. Lorsque son mal-être s'exprime ainsi (c'est récurrent) je ne peux que constater mon... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:16 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 janvier 2014

Sans indulgence

Il y a longtemps que je n'ai pas parlé de mon boulot, qui conjugue plus ou moins habilement logique économique et logique sociale, solidarité et fermeté, souplesse et rigidité. Il consiste, je le rappelle, à offrir à des personnes en grande difficulté, temporairement ou durablement, la possibilité de (re)trouver un emploi. Le tout en s'inscrivant dans un "cadre de travail". Aujourd'hui Denis, un des salariés en insertion qui est en contrat chez nous pour six mois, absent depuis mi-novembre, me téléphone. Après m'avoir aimablement... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 22:37 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 août 2013

Tendre la main

À la relecture quelque chose m'a chiffonné dans mon texte d'hier soir. Je ne me sens pas très à l'aise de me dérober à un moment où je pourrais répondre à l'appel inquiet d'une mère pour son fils. Or ce fils se trouve être mon frère et ce personnage a eu un rôle non négligeable dans le rapport que j'entretiens avec le monde (tout comme j'ai joué un rôle dans son rapport au monde, assurément). Notre relation est complexe depuis l'aube de notre adolescence. D'une certaine façon nous ne nous entendons pas. Ou plutôt nous ne nous... [Lire la suite]
30 mars 2013

Je n'ai pas le temps !

Il y a un peu plus de cinq ans l'aimable femme que j'avais épousée a préféré ne pas me suivre sur la route nouvelle, mais imprévue, que je lui proposais. Me retrouvant seul, démotivé et un peu paumé, étranglé par l'urgence financière, j'ai alors dû renonçer au métier qui m'avait passionné. À contre-coeur je quittais le statut d'indépendant pour revenir vers le monde, assurément plus sûr et confortable, du salariat et de ses fiches de paye mensuelles. C'est ainsi que j'entrais, presque par hasard, dans le monde de l'économie solidaire,... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 17:56 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,