25 octobre 2018

La mémoire a ses amarres

Une pensée, ce jour.Sans personne pour la recevoir.Un sourire en silence.Sans personne à qui l'adresser.Et si...    La mémoire a ses amarres.   « La marée, je l'ai dans le coeur Qui me remonte comme un signe Je meurs de ma petite soeur De mon enfance et de mon cygne Un bateau, ça dépend comment On l'arrime au port de justesse Il pleure de mon firmament Des années lumières et j'en laisse » La mémoire et la mer - Léo Ferré
Posté par Couleur Pierre à 23:59 - - Commentaires [31] - Permalien [#]

05 août 2016

Avant la fin

Depuis quelques jours l'idée de la mort s'est discrètement invitée dans mes pensées. La vie aussi, par opposition, ainsi que ce qui en fait une des valeurs suprêmes : l'attachement. L'amour, peut-être ? Le lien aux êtres chers, assurément, et le partage qui en résulte... Tout cela travaille en moi, je le sens, si j'en juge à l'impact de deux textes sensibles publiés coup sur coup sur des blogs amis : Célestine évoquant le déclin de son père ; Alainx la mort récente de son ami d'enfance. Dans les deux cas il est question de liens... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:27 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
18 juillet 2016

Frangins de père en fils

Retrouvailles familiales dans une vallée perchée des Alpes Maritimes, le temps d'un week-end prolongé. C'est là que vit ma soeur, dans sa maison bleue, et nous sommes réunis autour d'elle pour fêter son demi-siècle d'existence. Toute la fratrie a fait le déplacement, ainsi que mes parents. Quelques représentants des deux générations suivantes sont présents. Question implication, les doyens ont passé le relais. Ils s'effacent peu à peu. Les quinquagénaires, encore en position dominante, constatent à leur tour que, depuis pas mal... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 22:57 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 décembre 2014

Solitude en famille

La période des fêtes me met face à mes contradictions. Plaisir des retrouvailles familiales d'un côté, aspiration à la solitude de l'autre. Il me serait difficile de me soustraire au grand rassemblement ; j'aurais l'impression de manquer quelque chose... En même temps je constate que je reste toujours un peu en dehors des festivités. Bien présent mais sans vraiment m'intégrer au groupe. J'observe, j'écoute, je ressens... mais participe peu. Restant en retrait je me sens à la fois "chez moi", parmi les miens, et un peu étranger.... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 11:23 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 juillet 2014

De l'engagement

Samedi j'étais au mariage d'une de mes nièces. La première de sa génération, dans la lignée familiale, à "s'engager" dans cette voie. C'est avec mon plus jeune fils (célibataire, 25 ans, cousin de la mariée) que je m'y suis rendu. Au cours du trajet qui nous conduisait vers les collines Genevoises celui-ci m'a demandé ce que je ressentais. J'ai supposé, sans lui demander confirmation, qu'il avait à l'esprit ma position depuis que j'ai consenti au divorce. Je lui ai alors fait part de ma perplexité face à un acte dont le sens est... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:48 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 septembre 2013

Le temps d'une parenthèse

C'est dans une belle bâtisse provençale que nous avons retrouvé, le temps d'une parenthèse, la configuration de la cellule familiale originelle. Sous l'ombre tutélaire de deux grands platanes la maison, en offrant sa vaste terrasse, nous invita au farniente. Le ciel était limpide et l'ombre des feuillages dessinait sur la façade un indescriptible patchwork. L'intérieur fleurait bon l'authentique, la patine et les meubles anciens. C'est presque une maison de famille idéale que nous trouvions dans ces chambres d'hôtes...   ... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:44 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

13 septembre 2013

Parenthèse originelle

Six. Deux garçons, deux filles, et deux parents. Trois de chaque sexe, soit l'exacte parité. C'est la configuration familiale dans laquelle j'ai grandi, ma référence originelle. La même, à la différence d'âge près, que celle de mes frère-soeurs. Le berceau dans lequel nos consciences d'enfants se sont élaborées. Un environnement commun dans lequel, entre douceur et sévérité, s'exprimaient affection et rivalités. Cela n'a duré que peu de temps : une dizaine d'années seulement, entre les premiers pas de la petite dernière... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:16 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 mai 2013

Le risque du désamour

Il est midi, le ciel est sombre et il fait 5°. Ce matin il faisait 13° dans la maison et j'ai donc rallumé, une fois de plus en ce glacial mois de mai, mon fidèle poële à bois. Mais laissons-là ces considérations météorologiques de l'éphémère pour évoquer des sujets un peu plus approfondis...   Ma fille m'a écrit. Elle a voulu me faire part de son désarroi après notre voyage commun au Liban. C'est un aspect que je n'ai pas soulevé dans mes descriptions d'ambiance mais qui, en coulisses, m'a pas mal perturbé. En clair : j'ai... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:15 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16 mai 2013

Tout vient à point pour qui sait attendre

Petite conversation téléphonique impromptue, avec mon ex-femme. Elle voulait savoir, pour sa déclaration d'impots, qui de nous deux bénéficierait de la réduction de part de notre dernier fils. En quelques secondes l'affaire est réglée. Suit un léger flottement : on en reste-là ou on poursuit un peu ? Je tente d'aller au delà du minimum consistant à savoir comment va l'autre. Elle revient du Liban. Je lui parle du printemps qui m'attire vers l'extérieur. Elle me demande si j'ai prévu de faire des travaux dans ma maison cette année,... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:55 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
13 mai 2013

Le temps des correspondances

À la suite de mon billet précédent j'ai écrit dans un commentaire qu'il y avait « des années que je n'ai plus entretenu de correspondance ». Affirmation à laquelle une lectrice réagit fort opportunément en me demandant pourquoi. Ben oui, tiens, pourquoi ? Oh la la, voilà une question qui mérite autre chose qu'une réponse courte ! D'abord mon affirmation est exagérée : il m'arrive encore, ponctuellement, d'échanger quelques mails à tonalité personnelle. C'est devenu sporadique mais ça existe. Je ne les considère pas... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:50 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,