15 janvier 2013

Émotions diffuses

Le monde continue de tourner, l'actualité de défiler, et moi de tracer le sillon de mes réflexions intemporelles...   En matière d'intimité il est souvent plus facile d'écrire que de dire et ceux qui font acte d'autobiographie le savent bien. Ce n'est pas moi, ex-épistolier, diariste notoire, graphomane invétéré, qui contredirait cette évidence. Mais je m'étonne, après tant d'années de pratique, de décrire encore mes émotions et ressentis avec beaucoup plus de pudeur dans la réalité qu'ici. Pourquoi diable cette retenue ?... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 septembre 2012

N'en rien dire...

  ... seulement y penser.  
Posté par Couleur Pierre à 23:59 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 décembre 2011

Ecrire en périphérie

Peut-on éviter indéfiniment ce que l'on cherche ? Le billet qui aura suscité le plus de commentaires ici est incontestablement celui que j'avais intitulé "Le sens du silence". Il était ébauche de réponse à des questions que je me posais autour du refus de dialogue, porteur pour moi d'aspects bien mystérieux et fortement angoissants. Rédigé il y a près de cinq ans ce texte a de nombreuses fois été ravivé par des personnes trouvant des éléments de réponse à leur propre questionnement. A chaque fois cela m'a rappelé qu'un certain... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:26 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
10 septembre 2010

En moi

Il est des jours qui éclairent une vie.Des rencontres qui ne s'oublient pas.Fragments d'éternité à jamais en soi. Et croire qu'avant nous tout ça n'existait pas... .
Posté par Couleur Pierre à 23:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]