10 mars 2018

Ce qui est

Parfois il est dit que vivre c'est choisir : dire "oui" à quelque chose ce serait nécessairement dire "non" à autre chose. Sauf que passer d'un état initial à un nouvel état ne résulte pas toujours d'un véritable choix. Il existe des renoncements incontournables : l'enfance, la naïveté, les illusions, les premières fois, l'état amoureux... tout cela ne saurait durer éternellement et le choix ne nous est pas laissé de faire autrement. Pour grandir, il faut renoncer, se détacher de l'idéal rêvé. C'est le processus qui conduit à la... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 19:02 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 février 2018

En miroir

Pas sans rapport avec le silence qui semble s'installer sur ce blog, un documentaire captivant sur ce qu'internet et la connexion permanente fait de nous... Très complet, abordant de multiples aspect de notre asservissement, ce film laisse le temps d'une réflexion introspective en continu. Il dure 2 heures (aisément fractionnables par chapitres) mais vous pourriez bien rester scotché en voyant apparaître dans le miroir tendu des parts de votre propre portrait.    "Regardez la lumière, mes jolis..." de Jordan Brown
Posté par Couleur Pierre à 21:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 février 2018

Comment en parler ?

Il y a quelques semaines il a été question, à plusieurs reprises, dans le fil des commentaires de ce blog, de la meilleure façon de parler du "problème écologique planétaire". Les échanges de point de vue, fort intéressants, m'ont fait prendre conscience que, sur ce thème en particulier, les divergences pouvaient être émotionnellement engageantes, voire assez profondément perturbantes ; tant pour le lecteur que pour moi-même. Je me suis donc longuement interrogé sur la "ligne éditoriale" que j'allais choisir, tout en poursuivant... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 10:15 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 janvier 2018

En transition

Long silence, une fois de plus. La nécessité d'écrire m'a déserté. Les mots ne se présentent plus à mon esprit. J'ai beau chercher, rien ne vient... Inutile d'insister, n'est-ce pas ? Je ne vais pas me forcer à écrire ! Et cependant il se passe quelque chose. Je sens bien qu'une transformation opère en moi et que celle-ci découle directement d'un changement de perspective. Allusion non dissimulée à ce que je perçois de notre monde mais dont j'ai décidé de ne plus parler ici. Et si le mutisme qui me frappe était le signe visible... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 09:09 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 décembre 2017

Un air de légereté

Ce que j'aime, quand il m'est compliqué d'écrire sur ce blog [cf. billet précédent], c'est que les commentaires qui suivent la mise en mots m'amènent presque toujours à préciser certains détails qui, au final, concourent à simplifier le tout :) Il suffit que j'envoie un peu maladroitement mon gros paquet tout embrouillé et bien indigeste pour que, chacun tirant un fil, m'aide à défaire des noeuds que je n'avais pas vus. C'est magique !Mais non, je sais bien que ce n'est pas magique. C'est juste logique. On appelle ça l'intelligence... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 08:54 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 décembre 2017

Même pas peur

Ami·e lectrice et lecteur, À toi qui me lis avec fidélité je veux faire part d'une évolution concernant ce blog. Mes sujets de prédilection évoluent et varient selon mes lubies du moment, ça, tu t'en es forcément aperçu. Les échos de lecteurs fluctuent en conséquence et c'est bien normal. Mais tu ne t'es peut-être pas rendu compte qu'une partie des échanges qui ont suivi mes deux précédents billets m'a quelque peu déconcerté. J'ai perçu un clivage, avec l'impression de "forcer" quelque chose. En mon for intérieur une réflexion quant... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 10:42 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

22 novembre 2017

Une culture de l'égoïsme

« Il faut se rendre compte que la courte et extraordinaire période d’abondance que nous venons de vivre depuis la révolution industrielle — grâce aux énergies fossiles — a fait émerger une solide culture de l’égoïsme. Logique : c’est parce que nous sommes infiniment riches que nous pouvons nous permettre le luxe de dire à notre voisin : « Je n’ai pas besoin de toi, je peux vivre seul. » Il en va de même dans le monde vivant, des bactéries aux arbres, en passant par les animaux. Un milieu d’abondance fait... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 19:59 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 novembre 2017

Graines de lucidité

Voici quelques mois que je n'en ai plus parlé. Cela n'a pas empéché l'idée de s'enraciner dans mes pensées. De plus en plus profondément, émotionnellement et intellectuellement. Elle est devenue prégnante, viscérale. Ma façon de perçevoir notre monde, et surtout celle de me projeter vers l'avenir, ne s'en détachera probablement plus. Imperceptiblement l'ordre de mes priorités change. Grave s'il en est, le sujet est généralement repoussé, occulté, délaissé, oublié. Trop inquiétant pour être regardé en face. Littéralement impensable.... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 10:11 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 novembre 2017

De feuilles et d'écorces

En cette fin d'automne, qui s'éternise dans la douceur, les dernières feuilles prennent leur temps de s'attarder. Bientôt elles s'élanceront pour leur unique vol jusqu'au sol, à moins qu'un coup de vent les y précipite sans délai. Hier, dans le sous-bois teinté de lumière matinale, elles composaient avec les écorces des arbres voisins une infinité d'éphémères tableaux .                                 En vedette : érables... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:20 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 octobre 2017

De l'arrogance du dominant

La clameur a débuté alors que, au retour d'un voyage paisible, j'étais resté dans une béate période d'abstinence médiatique, sans aucune info. Ce n'est donc qu'après quelques jours que j'ai eu vent de l'affaire Weinstein, via le blog de La Baladine. À partir de là j'ai commencé à suivre l'évènement et le mouvement de protestation qu'il a enclenché, comme un immense ras le bol. Comme un fruit mûr qui n'attendait que l'affaire de trop pour tomber en éclaboussant autour. La cocotte-minute sous pression a explosé. Je ne vais pas en... [Lire la suite]