23 décembre 2006

Festivités et envies d'ailleurs

En lisant les impressions pré-festives de Valclair, je me suis assez largement reconnu. Même ambivalence par rapport a des retrouvailles familiales dont je ne sais jamais si elle me font plaisir ou m'indisposent. Même malaise devant la débauche opulente de ce sacro-saint rituel des cadeaux à profusion. Impression d'un excès, et vraie gêne à y être convié. Je n'y participe presque pas. J'évite d'aller en ville et ne me rends plus dans les temples de la consommation. Je ne veux ni cautionner ce rituel, ni m'y soumettre. De plus je n'ai... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 09:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

20 décembre 2006

Amour enfui

Un tout petit rêve ce matin, au réveil. Quelques secondes tout au plus. J'étais dans un café, ou quelque chose comme ça. Assis devant une petite table, face à face avec une femme que j'aime encore. Une femme qui m'a aimé. Sans visage. Elle me dit qu'un jour, l'an dernier, elle avait retrouvé pour moi une étincelle d'amour, parce que je l'avais fait rire. Je ressens le souffle passé de cette onde de douceur qui ne m'a plus parcouru depuis si longtemps. Se sentir aimé dans le regard de l'autre... J'ai retenu mon geste de poser ma... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 08:55 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
18 décembre 2006

De l'évidence des choix de vie

Ce week-end j'ai failli être seul. Les deux aînés restaient dans leur ville d'étudiants et le p'tit dernier était invité à passer le dimanche chez ses grands-parents. Cette solitude ne m'inquiétait pas outre mesure mais j'ai préféré m'inviter chez des amis. Je crois que c'est la première fois que j'ose une telle démarche spontanée ! Mais bon, je savais qu'ils seraient contents de me voir.Prévoyant, j'avais même apporté ce qu'il fallait pour dormir, connaissant notre propension à discuter tard dans la nuit et jouer les prolongations le... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
18 décembre 2006

Relations humaines (2)

Dans mon dernier texte, j'ai parlé de ma télétransportation sur des sites de discussion citoyenne. Quelque chose qui ressemble à des forums de libre expression. J'ai pas mal fréquenté ces lieux de perdition jadis, et avec un grand plaisir. J'y ai trouvé une source de connaissance très intéressante, pour peu qu'on choisisse les espaces adéquats. J'y ai aussi bouffé un temps et une énergie incalculables. Le temps de lire, d'abord, de commenter, parfois... et surtout celui d'être ensuite happé dans des discussions dont il devenait... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 00:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
15 décembre 2006

Relations humaines

Au hasard de mes pérégrinations internautiques je suis tombé sur les Freemen. Kézako ?Les Freemen ne définissent ainsi: « Freemen est un réseau de blogs, dont les auteurs sont convaincus que : le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique s'attaquer sérieusement à ce problème (et à d'autres : pauvreté, guerres, etc...) implique une remise à plat de nos modèles économiques et, particulièrement, de la notion de «croissance». Au delà, comme le nom 'Freemen' l'indique,... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 22:13 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
14 décembre 2006

Pollution blogosphérique

Il y a quelques jours, une amie m'a cité cette phrase : « Aujourd'hui est le premier jour du reste de ta vie ». Une de ces citations qu'on garde tous dans un recoin de la mémoire et qui ressort au moment opportun, comme un encouragement, ou une sorte de validation face à ce que la vie offre à un moment donné. Une autre amie écrivait récemment, avec justesse, quelque chose du genre « les citations sont comme des pensées surgelées réchauffées » (je crois que c'était exprimé plus habilement...).Le lendemain j'entends par hasard à la... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 10:35 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

13 décembre 2006

Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie

Un matin comme tous les autresUn nouveau pariRechercher un peu de magieDans cette inertie moroseClopin clopan sous la pluieJouer le rôle de sa viePuis un soir le rideau tombeC'est pareil pour tout l'mondeRester debout mais à quel prixSacrifier son instinct et ses enviesLes plus essentiellesMais tout peut changer aujourd'huiEt le premier jour du reste de ta viePlus confidentielPourquoi vouloir toujours plus beauPlus loin plus hautEt vouloir décrocher la luneQuand on a les étoilesQuand les certitudes s'effondrentEn quelques... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 08:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
06 décembre 2006

Ancien monde

Je me suis rendu la semaine dernière à un colloque intitulé « Effet de serre et effets de société », animé par des scientifiques, des acteurs de la politique, et quelques personnalités. [Afin de ne pas aggraver le phénomène dont il est question, en bon éco-citoyen, je m'étais rendu en ville par train, puis au lieu des conférences par tramway.]Bien que relativement bien informé sur cette inquiétante évolution climatique, je n'ai pas été déçu par tout ce qui s'est dit durant cette journée marathon. Il me serait difficile... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 15:45 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
04 décembre 2006

Parler comme j'écris

Une "blogueuse" [hum... gardons l'anonymat] m'a récemment fait une proposition honnête: nous retrouver pour discuter en face à face. Il y a quelques mois elle avait déjà fait une tentative mais je n'étais alors pas dans de bonnes conditions de disponibilité mentale. Alors elle a repris son courage en main pour reitérer sa démarche. Je sais que ce n'est pas très facile d'oser cela et cette fois il aurait été malvenu de refuser. Et puis maintenant je me sens en forme, libéré d'un certain nombre de préoccupations. Vivant à... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 22:38 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
01 décembre 2006

Au bout du fil

Bon... on est pas là pour rigoler, hein. Revenons aux choses sérieuses...Question de Charlotte, à l'occasion d'un coup de téléphone impromptu: « Tu la vis comment, toi, la séparation ? ». C'est marrant parce qu'auparavant elle n'aimait pas que je parle de ce sujet. Là ça fait deux ou trois fois qu'elle l'aborde. Comme quoi, c'est pas la peine d'insister quand c'est pas le moment...Je lui réponds que je la vis finalement très bien. C'est presque quand on se voit que c'est parfois un peu plus sensible, parce qu'elle en est encore à... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 00:51 - - Commentaires [11] - Permalien [#]