13 décembre 2006

Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie

Un matin comme tous les autresUn nouveau pariRechercher un peu de magieDans cette inertie moroseClopin clopan sous la pluieJouer le rôle de sa viePuis un soir le rideau tombeC'est pareil pour tout l'mondeRester debout mais à quel prixSacrifier son instinct et ses enviesLes plus essentiellesMais tout peut changer aujourd'huiEt le premier jour du reste de ta viePlus confidentielPourquoi vouloir toujours plus beauPlus loin plus hautEt vouloir décrocher la luneQuand on a les étoilesQuand les certitudes s'effondrentEn quelques... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 08:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

06 décembre 2006

Ancien monde

Je me suis rendu la semaine dernière à un colloque intitulé « Effet de serre et effets de société », animé par des scientifiques, des acteurs de la politique, et quelques personnalités. [Afin de ne pas aggraver le phénomène dont il est question, en bon éco-citoyen, je m'étais rendu en ville par train, puis au lieu des conférences par tramway.]Bien que relativement bien informé sur cette inquiétante évolution climatique, je n'ai pas été déçu par tout ce qui s'est dit durant cette journée marathon. Il me serait difficile... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 15:45 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
04 décembre 2006

Parler comme j'écris

Une "blogueuse" [hum... gardons l'anonymat] m'a récemment fait une proposition honnête: nous retrouver pour discuter en face à face. Il y a quelques mois elle avait déjà fait une tentative mais je n'étais alors pas dans de bonnes conditions de disponibilité mentale. Alors elle a repris son courage en main pour reitérer sa démarche. Je sais que ce n'est pas très facile d'oser cela et cette fois il aurait été malvenu de refuser. Et puis maintenant je me sens en forme, libéré d'un certain nombre de préoccupations. Vivant à... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 22:38 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
01 décembre 2006

Au bout du fil

Bon... on est pas là pour rigoler, hein. Revenons aux choses sérieuses...Question de Charlotte, à l'occasion d'un coup de téléphone impromptu: « Tu la vis comment, toi, la séparation ? ». C'est marrant parce qu'auparavant elle n'aimait pas que je parle de ce sujet. Là ça fait deux ou trois fois qu'elle l'aborde. Comme quoi, c'est pas la peine d'insister quand c'est pas le moment...Je lui réponds que je la vis finalement très bien. C'est presque quand on se voit que c'est parfois un peu plus sensible, parce qu'elle en est encore à... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 00:51 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
29 novembre 2006

Flatulences et borborygmes

Bon... posons-nous.Un commentaire à mon dernière entrée m'a été salutaire. Saluons-le comme il se doit.« depuis quelques temps, tu deviens plus "humain" sur ces pages, ça fait un an à peu près que je viens ici, et depuis peu j'ai vraiment l'impression que tu es plus spontané, moins dans la plainte »Ah aaaah, voila qui m'intéresse !Ouais, je trouve aussi que je ne suis pas très humain [on murmure que je serais un robot financé par Canalblog pour attirer des lecteurs, hyerk hyerk hyerk]. Un peu beaucoup trop cérébral pour être... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:13 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
28 novembre 2006

Standing d'écriture

Il y a peu Valclair à fait ce que les spécialistes appellent de la méta écriture. C'est à dire écrire sur sa propre pratique de l'écriture. J'ai bien aimé sa formulation: « Quoique je m’en défende il y a une certaine image, un certain standing d’écriture à conserver. ». Un standing d'écriture... oui, je ressens exactement la même chose. Et à la longue il m'arrive de trouver ça pesant. J'ai l'impression de me conformer à une image que j'ai moi-même créée. Quelque chose d'un peu figé. Une volonté de "qualité", de donner... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

27 novembre 2006

Écrire de rien

Spontanément j'aurais envie d'écrire de rien.Pour me vider du trop plein. De vide et de plein, je prends la tangente Je m'éclipse et je m'esclaffe C'est bonDe disparaitreFuir pour mieux revenirLà, maintenant, partir en fuméeApothéose Funambule de bulles, pour ne pas en mourir Délicate et éphèmère, la trace de l'étoile défilante. Comme ça, pour rien.Juste pour le plaisir de disparaitre Comme une feuille d'hiver qui s'enroule Petit exercice pas sérieux d'écriture spontanée, inspirée par un échange lu... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 novembre 2006

Responsable mais pas coupable

On se souvient de cette formule rendue célèbres par Georgina Dufoix lors du scandale du sang contaminé. Pour ma part c'était la première fois que je faisais attention à cette distinction entre deux concepts parfois confondus et pourtant fondamentalement différents.Comme il en a été question dans les commentaires de mon texte précédent, je suis allé voir ce que je trouvais à ce sujet sur le net.Wikipedia pose les bases: « Le terme culpabilité possède deux sens différents selon qu'on l'envisage sur le terrain juridique ou... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 22:24 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
23 novembre 2006

Être père, être homme

Dimanche ma fille m'a invité, ainsi que son frère, à passer un moment chez elle. En ce moment elle a beaucoup de travail, m'a t'elle dit, ajoutant qu'elle ne se sentait pas très bien "à la maison" depuis que Futurex n'y est plus. Elle ne sent pas davantage à l'aise chez Futurex, puisque je n'y suis pas et qu'en plus elle n'a pas apprivoisé cet appartement inconnu. Alors elle préfère rester dans sa ville d'étudiante...J'étais un peu embêté qu'elle m'explique ça, et triste pour elle, mais content qu'elle m'en parle... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 01:39 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
19 novembre 2006

La surprise de Pénélope

Il y a une douzaine d'années j'habitais un autre village, dans d'autres collines, au pied des montagnes. J'y avais grandi, l'avais quitté pour la ville lorsque je m'étais marié, puis étais finalement revenu m'y installer avec ma douce épouse Charlotte. Nos enfants y sont nés, sont allés à la même école de campagne que moi, et ont parfois été amis avec les enfants de mes anciens copains. A l'école, à l'heure des parents, il y avait toujours un temps pour discuter en attendant la sortie des classes. C'est là que des... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 09:38 - - Commentaires [12] - Permalien [#]