01 octobre 2005

Écouter le monde de l'autre

Les incompréhensions dans les relations interpersonnelles me fascinent depuis longtemps. J'essaie toujours de comprendre à partir de quel moment s'insère le grain de sable qui fait que chacun s'oriente vers des chemins divergeants. Bien souvent je ne trouve pas, parce que ce sont deux logiques de pensée différentes qui s'affrontent. On dirait qu'il n'y a pas de langage commun, alors qu'en apparence on utilise bien les mêmes mots.Sur internet ce processus est exacerbé puisque l'écrit prive de l'intonation, des gestes, du regard, et on... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 00:34 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

30 septembre 2005

Non-évènement

Vous avez remarqué ? Il s'est produit un non-évènement majeur dans la blogosphère tentaculaire. Si si, je vous assure. L'obscur diariste que je suis  a osé citer un extrait de texte d'une inconnue (sans doute célèbre...), ce qui est déjà d'une audace folle. Mais en plus j'ai eu l'outrecuidance inouïe de faire part des reflexions que ça m'inspirait. Dingue, non? Ouais, je sais, je vis dangereusement. Du coup on a parlé de cette affaire exceptionnelle au journal de 20 h sur un forum microcosmique de la maxi-blogosphère, ce... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 00:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
26 septembre 2005

Idées irrationnelles

« L'émotion négative vient d'une pensée erronée, irrationnelle, il y en a quelques-unes que nous partageons presque tous et il faut passer par le raisonnement pour crever le ballon, et débusquer la pensée irrationnelle qui se cache derrière. Disons, par exemple, que vous êtes tourmenté parce que vous avez échoué dans quelque chose. Voilà une émotion négative, et cela vient d'une pensée irrationnelle qui serait peut-être celle-ci : l'idée que vous devez absolument vous montrer compétent. Ce n'est pas réaliste, vous le savez, et... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 septembre 2005

Froid dans le dos

Je ne m'attendais pas à ce que mon dernier texte fasse exploser le nombre des visites: 300 hier ! La plupart pourraient probablement venir des deux blogs qui se sont basés sur ce billet pour en prolonger la réflexion. Il semble que la dualité virtuel/réel interesse toujours...Mais il y a plus inattendu: nombre de visiteurs viennent d'un forum de blogueurs, où Tuna (la personne que j'avais citée) à posté un message sensationnaliste (le fait que je cite et donne un sens à son texte lui aurait fait "froid dans le dos", c'est... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 09:50 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
24 septembre 2005

Tout le monde s'en fout

Lu ça chez Alainx, qui lui-même l'avait lu chez TunaUn blog c'est mauvais pour la santé Ca vous bousille votre ego, ça le surdimensionne. Ca vous permet de geindre sans qu'en face, quelqu'un ne jette - mais ta gueule à la fin, écrase quoi. Ca vous prend votre temps chez vous, votre temps au boulot et vous fait perdre du temps de vie réelle, et donc plus rien à raconter à part les tréfonds de votre âme dont tout le monde se fout et dont vous feriez bien de moins vous soucier, vous aussi. Ca vous fait croire que vous être drôle,... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 00:10 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
20 septembre 2005

Égoïsme altruiste

Lorsque j'ai commencé à m'émanciper de ma relation de couple, certes en touchant au domaine "sacré" de l'intimité, immédiatement je me suis vu qualifier d'égoïste. Parce que je pensais à mon équilibre, que je suivais des aspirations personnelles vitales (au sens psychique du terme), j'étais affublé de ce qui se voulait être insulte suprême et maxi-culpabilisante. Sous-entendant que penser à mon équilibre signifiait que je ne pensais "que" à moi. C'est à ce moment là que j'ai compris que l'égoïsme n'était pas un... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 13:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 septembre 2005

On ne se doit rien

Lorsque je n'écris pas, je vérifie quand même occasionnellement le suivi de fréquentation de ce carnet grâce aux "statistiques" (compteurs plutôt que statistiques). Ne me demandez pas pourquoi je le fais, je n'en sais rien. Ça ressemble à la vérification d'une hypothétique "cote de popularité" (est-ce que vous aimez toujours mes écrits, est-ce que vous revenez ?). Mais à la différence de mon journal, qui me délivrait un compte rendu détaillé seulement quotidien, sur canalblog le comptage est en direct. Je peux donc... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 12:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
15 septembre 2005

Formication

Suite de mes aventures urbaines...L'adoption du mode "fourmi" parmi les cohortes humaines se fait finalement très rapidement: il suffit de savoir où on va. Hier j'hésitais sur les directions à suivre, scrutais les panneaux d'indication, cherchais les distributeurs de tickets, hésitais devant les portillons automatiques ou le sens d'insertion du ticket. Un peu paumé le gars... C'est ce qui me donnait ce regard transversal sur les colonnes de fourmis. Mais ce matin la formication (transmutation en formica, nom scientifique de... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 21:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
14 septembre 2005

A la ville...

Ce matin je me suis levé tôt. Six heures. J'ai pris ma voiture jusqu'à une petite ville proche, où je l'ai troquée contre un train régional. Une heure plus tard j'étais à Lyon et prenais la correspondance avec un métro, puis un autre, puis un bus, pour enfin terminer à pied les quelques centaines de mètres qui me restaient. Oufff ! Entre temps j'ai cotoyé des milliers de personnes pressées marchant comme des colonnes de fourmis, sans aucune hésitation, se croisant sans heurts. Et le soir s'est déroulé le même scénario, mais en sens... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
13 septembre 2005

Réfléchir à pleines dents

Ce qui se passe dans l'échange de mots et de lectures peut avoir des effets assez surprenant. Après avoir lu le texte écrit par Pralinette il y a quelques jours, dont Coumarine s'est servi comme base de réflexion, j'ai été aspiré dans des réflexions lourdes d'émotion mal contenue. Il y était question de vie et de mort, de liens d'amour ou d'amitié, de ténacité et de résignation face aux évènements de la vie, et de l'écoulement du temps et de ses conséquences. Tout cela est entré en forte résonnance avec mes préoccupations actuelles:... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:57 - Commentaires [5] - Permalien [#]