12 décembre 2008

Un monde de silence

De nouveau relié au monde ! Aux pensées et paroles des autres, aux sons, à la vie...Je retrouve en même temps la possibilité de m'exprimer. Employée au début du siècle dernier l'expression "la fée électricité" a aujourd'hui un côté suranné et naïf. Mais il suffit d'être privé des confortables bienfaits que procure cette invention géniale pour mesurer la révolution qu'elle a pu représenter dans la vie quotidienne d'alors. La courte expérience que je viens de vivre est riche d'enseignements. De façon assez inattendue, ce... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 19:06 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 décembre 2008

Coupé du monde

Intervention express, depuis mon boulot : je fais partie des trente mille foyers privés d'électricité à cause d'exceptionnelles chutes de neige. Ni lumière, ni radio, ni internet, ni télé. La solitude à un autre goût quand elle est réelle. Silence absolu dans l'obscurité éclairée par quelques bougies. La nuit enneigée est plus lumineuse que l'intérieur de la maison.  Je pense aux générations qui nous ont précédé, avant l'invention de notre confort moderne. Je comprends mieux pourquoi l'individualisme n'avait guère de place...
Posté par Couleur Pierre à 14:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
07 décembre 2008

La tyrannie de la sensibilité

Qu'est-ce que je gagne à surprotéger les autres, me demandais-je dans mon dernier billet. De la tranquillité ! J'évite ainsi les conflits, ou de voir apparaître leur mal-être... que je supporte mal. Dans les deux cas c'est moi que je protège. Du moins à court terme... Parce qu'en fait c'est à moi que je fais du mal. En gardant en moi ce qui me dérange, par peur de blesser l'autre, je m'emprisonne et m'empoisonne l'existence tout seul. Et à la longue je peux en vouloir à l'autre des trop lourdes contraintes que je m'inflige. ... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 14:46 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 décembre 2008

Les bloqueurs de parole

Au sortir de l'enfance je suis devenu silencieux. Renfermé. Je gardais tout en moi. Lorsque j'ai rencontré Charlotte elle est devenue ma confidente unique. Des années plus tard, ayant besoin d'aller plus loin, je suis allé chez un psy. Il m'a permis d'aller explorer là où Charlotte n'avait pas la capacité de m'entendre. C'est ainsi que, progressivement, par la libre parole, j'ai mis à jour ce qui était maintenu caché. Depuis que j'écris en ligne je libère publiquement une expression qui restait bloquée dans la sphère privée. Je... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 18:06 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 décembre 2008

Chronique d'un divorce pacifique

Parce que tant de divorces se passent dans le ressentiment et la haine, j'aime montrer que cela peut-être vécu dans une certaine sérénité. Pour autant, cela ne signifie pas que la démarche soit anodine et facile. Surtout lors de la prise de décision, qui peut durer très longtemps ! Je crois que, comme en toute chose, il est primordial de s'accorder le temps que l'on ressent comme nécessaire, dans la mesure du possible... Ce soir c'est ensemble, avec ma future-ex épouse, que nous nous sommes rendus chez un avocat pour qu'il lance la... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 22:40 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 novembre 2008

L'origine d'une colère

Vendredi soir j'étais chez ma psy [oui, je vois une psy, qui me permet d'aller titiller du côté de ce que je laisserais de côté sans m'en aperçevoir]. Je lui ai raconté, en gros, le résultat de mes dernières semaines de cogitation intime. Cette colère qui est apparue, que je cultive sans la laisser proliférer ni envahir le jardin de mes pensées pacifistes. Ma psy m'a aidé à préciser le sens des liens qui, indiscutablement, réunissent le passé lointain de mon enfance et celui plus récent d'un amour tumultueux. Ce n'est pas... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 11:10 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 novembre 2008

La colère qui libère

Je n'en parle qu'à demi-mots, mais ça couve en moi depuis longtemps. Trop longtemps. Ça vient de loin, de très très loin. Jour après jour ça évolue et se transforme, mais il faudra bien que ça sorte. D'une façon ou d'une autre. Ma libération en dépend. Pendant plusieurs semaines j'ai tenté d'écrire quelque chose qui puisse servir d'amorce, sur l'espace plus intimiste de mon journal, mais à chaque fois que je me mettais devant le clavier beaucoup trop de pensées affluaient. Une bousculade de mots et d'idées contradictoires déboulait... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 13:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 novembre 2008

Fallacieux prétextes

Tiens... on m'interpelle en coulisses, s'inquiètant de ma "disparition" ! Il est vrai qu'habituellement j'écris avec régularité et que mes périodes de silence prolongé, plutôt rares, trahissent une rétention due à quelques cogitantes préoccupations. Rien de ça en ce moment ! Bah... y'a pas mal de raisons qui s'entremêlent pour expliquer mon mutisme. D'abord le temps disponible : entre implication dans le travail et mandat électif le temps "libre" est parfois fort restreint. Il y a aussi la fatigue physique... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 19:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 novembre 2008

Porte parole

« L'homme a cela de touchant qu'il croit qu'en partant, en changeant de décor, qu'il laissera les regrets, les colères, la peine. Mais tout est là, bien enfoui à l'intérieur et sur les nouveaux murs, sombres ou colorés, ça suinte, ça fuit, ça transpire. N'importe où ça demeure, ça le poursuit, ça résiste et un jour ça lui explose au visage, toujours. Pourquoi? Parce qu'il n'y a pas d'autre solution que d'avancer, de comprendre, de dépasser. Dans le temps qui nous est imparti, notre devoir est de faire place à la lumière sans ignorer... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 00:14 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 novembre 2008

Le changement est tissu de liberté

Rendez-vous avec Charlotte ce matin. À la banque. Toujours en vue de la concrétisation du divorce il fallait qu'elle se désolidarise du prêt que, depuis deux ans, je rembourse seul pour ex-notre maison (devenue ma maison). Bonne entente sympathique, comme d'habitude maintenant. En sortant nous avons discuté un moment, malgré le froid vif. Évoqué nos lits froids, en ce moment. Et puis parlé de nous, des enfants, de nos vies, de nos choix. Charlotte va bien et moi aussi. Mieux qu'avant. C'est parfait... Profitant du déplacement, elle... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 14:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,