10 mars 2007

Violence ordinaire

J'ai lu chez Samantdi, ici et là, ce qui se dit autour de la violence faite aux femmes. Il y a des commentaires et des ricochets qui témoignent. Et je reste hébété. L'idée de violence me tord le ventre d'angoisse et me trouble l'esprit. Cette peur me happe et aspire mes pensées, les projetant dans des souvenirs lointains.Pourtant je n'ai pas connu la vraie violence, celle qui brutalise physiquement, qui belle [lapsus!???] blesse ou tue. Non, juste de la simple violence ordinaire, autorisée (autrefois) et "normale" : la... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 09:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

19 février 2007

La violence dorée de l'enfance

Sans trop me poser de questions j'ai suivi l'invitation à faire des ricochets groupés. La démarche m'a plu d'emblée, alors que je ne participe pas aux divers exercices d'écriture proposés ici et là. Cet intérêt ne doit certainement rien au hasard...Sagement j'ai commencé à raconter mes premières années de vie. Rien de bien impliquant, faute de souvenirs directs. Mais je sens bien que cette évocation du passé lointain me fait gamberger. Quelque chose s'est mis en marche dans ma tête. Je pense déjà à ce qui va se présenter bientôt, avec... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 10:28 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
27 janvier 2007

[1960:00] Pour la vie !

C'est en lisant la talentueuse conteuse Samantdi que j'ai découvert l'initiative de Kozlika, reprise par Otir, Veuve Tarquine, et quelques autres. Je m'inscris donc dans le mouvement des petits cailloux et ricochets... Je ne transcrirai pas forcément ici ce que j'écrirai là-bas... * * * En 1960 un austère jeune homme de 28 ans, au crâne passablement dégarni, déclare sa flamme empressée à une mince et rougissante jeune fille. Elle n'a que 22 ans mais il l'a vue grandir depuis qu'elle est née, leurs parents étant de proches... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]