20 mai 2017

Être d'émotions

Je n'aime pas commencer un texte par "Je". Comme s'il s'agissait d'une impolitesse que de se mettre au devant de la scène, au centre du monde, ou de circonscrire le monde à soi. Je, Moi... Et pourtant ce "je" n'est-il pas systématiquement présent, quand bien même il n'est nullement nommé ? La moindre tentative d'analyse ou d'explication du monde n'est-elle pas subjective, dès lors qu'elle sort de la sécheresse du descriptif factuel ? Dire ou écrire "je" a simplement la franchise d'exprimer d'où l'on parle : je pense, je crois,... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 12:57 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 juillet 2016

Éviter l'émotionnel

Été, vacances... le monde des blogs est peu actif. J'en profite pour visiter ceux que je n'ai pas lus depuis longtemps, ou que je connais peu, voire pas du tout. Par petites touches chacun parle de son univers, de ses plaisirs, de ses émotions, et parfois de ses révoltes. C'est ainsi que, par fragments, à travers billets ou commentaires, je capte les ondes de choc qui malmènent les consciences actuellement et dont je cherche à préserver la mienne. Refusant obstinément de suivre l'info "à chaud", je n'apprends les faits que par bribes,... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 16:23 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 novembre 2015

On peut rêver...

Pendant une semaine je n'ai suivi que de loin en loin le fil de l'actualité, évitant soigneusement tout ce qui touchait au registre émotionnel et, plus encore, les détails sanglants de la barbarie. Je n'ai rien voulu savoir des témoignages de rescapés et témoins directs, qui n'auraient pu que me faire entrer en résonance en toute inutilité. En me "protégeant" ainsi j'ai probablement bien fait, si j'en crois les propos rapportés par Courrier International : suivre les informations en boucle nuit à la santé. Il n'empêche que, peu à... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 10:48 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 novembre 2015

À fleur de peau

Il y a des évènements tragiques qui nous atteignent et nous blessent tous, frères et soeurs en humanité, mais pas de la même façon. Emportés dans le tonitruant tourbillon médiatique d'une immédiateté fracassante, quand la mort frappe un grand coup en détruisant des symboles, chacun réagit selon des mécanismes variables. Colère ou abattement, besoin d'exteriorisation ou de mutisme, repli ou volubilité, mise à distance ou sentiment d'identification, sombre tristesse ou envie folle de vivre et de rire... tout se rencontre et les... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 01:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
21 février 2014

La mémoire des sensations

Hier soir j'étais dans un groupe d'échange de pratique. Voilà près de deux ans que nous retrouvons, une fois par mois, à cinq ou six managers (qu'on nomme aussi "encadrement intermédiaire") issus de structures sans aucun lien mais toutes à vocation sociale. Nous y partageons nos approches, nos difficultés, nos avancées, afin que chacun se nourrisse de la diversité d'expériences du groupe ainsi constitué. Les situations de nos quotidien nous confrontent continuellement à de nouveaux enjeux relationnels et humains puisque nous... [Lire la suite]
03 novembre 2013

En manque ?

Je vante souvent les bienfaits de ma vie calme et solitaire, à l'abri des turpitudes affectives et en marge des inquiétudes sociétales. Mais je me demande parfois si cette existence ne m'exposerait pas à un déficit émotionnel. Je m'explique : d'un côté, ayant fait ce qu'il fallait pour ne plus être exposé aux secousses relationnelles, je m'épargne disputes et stress. Pas de pressions à supporter, pas d'implication dans des enjeux que je ne maîtriserais pas, pas de jeux de pouvoir. Tout au plus y a t-il quelques tensions... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 21:59 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 janvier 2013

Émotions diffuses

Le monde continue de tourner, l'actualité de défiler, et moi de tracer le sillon de mes réflexions intemporelles...   En matière d'intimité il est souvent plus facile d'écrire que de dire et ceux qui font acte d'autobiographie le savent bien. Ce n'est pas moi, ex-épistolier, diariste notoire, graphomane invétéré, qui contredirait cette évidence. Mais je m'étonne, après tant d'années de pratique, de décrire encore mes émotions et ressentis avec beaucoup plus de pudeur dans la réalité qu'ici. Pourquoi diable cette retenue ?... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 décembre 2012

L'empreinte

Certain(e)s finissent par fermer leur blog lorsque ce qu'ils/elles avaient à dire s'épuise, ou que la démarche semble ne plus avoir de sens. C'est une réaction tout à fait logique. Pour ma part, bien que la question du sens se soit posée depuis fort longtemps (voir mon billet précédent), j'ai toujours continué à écrire. Quitte à m'interroger régulièrement sur... le sens de cette continuation ou sur celui de ma démarche. Il ne t'aura pas échappé, ami lecteur, que je suis actuellement dans une phase assez mutique. Pour autant, même si... [Lire la suite]
28 avril 2012

Sereine platitude

Ecrire m'a souvent permis de poser les jalons d'une pensée en recherche. Inversement j'ai maintes fois ressenti la nécessité de garder trace de pensées soudainement apparues, comme si elle pouvaient disparaître en n'étant pas inscrites. Je crois fermement au surcroît d'existence que procurent écriture et réflexion en symbiose. Or depuis quelques mois il me semble que j'écris et pense moins. Par défaut de temps disponible, peut-être, par excès d'implication dans le travail aussi, mais surtout par défaut d'expériences fortes. Hors de... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 17:58 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 février 2012

L'actualisation continue

Souvent je pense à écrire ici mais, faute de temps/motivation, je reporte mes sujets. Finalement l'énergie qu'ils contenaient s'épuise et je passe à autre chose. C'est peut-être un peu dommage de perdre ces états temporaires d'une réflexion en mouvement, ou de ne pas garder trace de moments particuliers, mais c'est aussi un reflet de l'existence : le présent ne fait que passer... Je dois dire que l'envie de vivre plutôt que d'écrire y est pour quelque chose. De plus en plus je délaisse le monde abstrait des échanges via internet pour... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 09:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,