18 juin 2022

À part ça, tout va bien !

« À part ça, tout va bien ! » C'est la petite formule magique qui permet de désamorcer ce que l'on vient de poser en décrivant une situation insatisfaisante. Et parfois une suite d'évènements qui recèlent un fort potentiel d'épuisement mental ou de désagréments physiques. Prendre ce contrepied indique, me semble t-il, la volonté de dépasser l'épreuve. De ne pas se laisser affaiblir. De continuer, malgré l'adversité, à voir la vie plus belle que moche, plus agréable que douloureuse. C'est peut-être un état d'esprit, ou bien... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 11:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 février 2022

En voie de disparition

Avec une infinie lenteur l'esprit de ma mère s'éteint. Sans bruit, sans heurt, la vie la quitte. Organiquement son corps fonctionne encore, mais ce qui était l'essence de sa vie s'en va. Elle perd inexorablement la motricité, la parole, la pensée (quoique sur ce point il est difficile de savoir ce qu'il en est). Elle n'est pas morte mais elle n'existe plus vraiment. Les moments d'échange, de plus en plus fugaces, ne cessent de se raréfier. La vie s'efface, la relation s'estompe. Que reste t-il d'une vie humaine sans relation à l'autre... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 septembre 2020

Recentrage spontané

Parti quelques jours en randonnée dans le Queyras, j'ai « tout oublié » de ce qui pouvait me préoccuper. En fait d'oubli, disons plutôt que mes pensées habituelles se sont mises entre parenthèses tandis que mes sens se connectaient directement avec la montagne.  Queyras   Vers le Massif des Écrins     L'arc Alpin, vers l'Italie et la Suisse (au loin le Mont Rose et, à peine visible, le Cervin, à droite la plaine du Pô)     Amplitude, majesté, pureté, lumière, silence... dans ces... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 12:20 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
31 décembre 2018

Le sens de l'essentiel

Si je ne devais retenir qu'un mot, pour cette année qui s'achève, ce serait celui d'Effondrement. Oui, avec une majuscule. Ce mot, vous l'avez forcément [non ?] lu ou entendu cette année. En quelques mois il est apparu partout dans les média. Mais peut-être n'y avez-vous pas prêté attention... Remarquez, je n'en serais pas surpris : tant de gens semblent ne pas se rendre compte de ce qui est en jeu, malgré l'énormité de ce qui est constaté. Effondrement de la biodiversité, des populations d'oiseaux, d'insectes, de poissons, de... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 16:06 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 novembre 2017

De feuilles et d'écorces

En cette fin d'automne, qui s'éternise dans la douceur, les dernières feuilles prennent leur temps de s'attarder. Bientôt elles s'élanceront pour leur unique vol jusqu'au sol, à moins qu'un coup de vent les y précipite sans délai. Hier, dans le sous-bois teinté de lumière matinale, elles composaient avec les écorces des arbres voisins une infinité d'éphémères tableaux .                                 En vedette : érables... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:20 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 octobre 2017

De l'arrogance du dominant

La clameur a débuté alors que, au retour d'un voyage paisible, j'étais resté dans une béate période d'abstinence médiatique, sans aucune info. Ce n'est donc qu'après quelques jours que j'ai eu vent de l'affaire Weinstein, via le blog de La Baladine. À partir de là j'ai commencé à suivre l'évènement et le mouvement de protestation qu'il a enclenché, comme un immense ras le bol. Comme un fruit mûr qui n'attendait que l'affaire de trop pour tomber en éclaboussant autour. La cocotte-minute sous pression a explosé. Je ne vais pas en... [Lire la suite]

21 octobre 2017

Le vol du temps

Je remarque qu'à chaque fois que je suis coupé des infos pendant quelques temps, je rechigne à rétablir ce lien ambigü et vaguement délétère. Certes, il peut paraître utile de savoir ce qui se passe au delà du paysage sociétal immédiat mais est-ce vraiment nécessaire ? Je n'ai pas l'impression que le bénéfice de l'information soit supérieur aux nuisances mentales engendrées. Je resiste donc mollement, tout en sachant qu'au final je serai rattrapé et cèderai, attiré par la curiosité et la soif de connaissance. Même si, ce faisant, je... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 00:49 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 octobre 2017

Effleurer l'inaccessible

Rivages d'un fleuve-océan et berges de lacs minuscules, forêts touffues d'érables ou boréales clairsemées, torrents fougueux et rivières sinueuses, sommets venteux ou ensoleillés... jour après jour les milieux et ambiances changent. Les colorations aussi, qui voient le carmin éclore dans l'or. Les ciels alternent transparence de l'azur et sombres nuées. Et mes envies épousent ce que l'atmosphère et le paysage leur inspire. Les sommets ont toujours constitué pour moi un environnement familier et... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 05:47 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 octobre 2017

L'appel de la forêt

Je me demande parfois pourquoi je suis autant attiré par les grands espaces, la solitude, et le silence inhérent. J'ai observé que lorsque j'arrive au point ultime d'un sentier, généralement un sommet ou un point de vue remarquable, le temps que je vais passer à m'emplir du paysage dépendra directement du nombre d'inconnus qui, éventuellement, y seront en même temps que moi. Peu importe la qualité inspirante ou esthétique du lieu : je ne m'y attarde vraiment que lorsque je suis seul (ou avec un accompagnement respectueux).... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 06:18 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 octobre 2017

Silence absolu

Pour n'entendre aucun bruit d'origine humaine il faut se trouver loin de tout. Loin des villes, bien entendu, mais aussi loin des villages et des hameaux. Très loin, hors de portée de sons. Il faut surtout, et c'est difficilement évitable, être à l'écart des couloirs aériens. Le bruit des avions se propage infiniment loin. Mais quand ces conditions sont réunies, au moins temporairement, alors on peut entendre le silence de la nature. Sons infimes et discrets le plus souvent. Harmoniques. Le silence absolu,... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 04:46 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,