17 juin 2016

Conscience professionnelle

J'aime mon travail. A tel point que, fortement impliqué et plutôt consciencieux, je n'épuise pas mon stock de congés annuels. À la longue je dispose d'un nombre de jours à prendre assez considérable, dépassant le double du quota annuel ! Qu'à cela ne tienne, me direz-vous : tu n'as qu'à les prendre ! Sauf que... personne ne me remplace lorsque je ne suis pas là. Je dois donc anticiper chacune de mes absences et les caser judicieusement pour que les rouages ne se grippent pas. Début mai je me serais bien octroyé une ou deux semaines... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 09:22 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 mars 2016

De la responsabilité du chef

Ils sont cinq. Cinq chefs d'équipe. Leur rôle est de mettre au travail des personnes en difficulté sociale, aux parcours improbables et de diverses origines, de tout âge, qui ne connaissent rien au métier qu'ils vont exercer. ll va donc falloir former ces nouveaux-venus, parfois leur apprendre à travailler, à être à l'heure, à respecter des consignes et des règles. Il faudra aussi qu'ils apprennent à travailler en équipe, à s'entraider, à faire preuve de solidarité... Cette semaine, dix nouveaux ont été intégrés aux équipes... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 13:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 février 2016

Et si on arrêtait de râler ?

Mes capacités à mettre en mots ce qui me traverse depuis quelques temps sont hésitantes. Trop de pistes apparaissent simultanément, se chevauchent et s'entremêlent. Je ne parviens pas à fixer mes réflexions filantes. Elles apparaissent puis s'inflitrent dans ma structure profonde, resurgissent brièvement puis s'effacent à nouveau. Ça travaille en dedans. Ne pas pouvoir écrire est un peu frustrant mais je me dis qu'il est sans doute trop tôt pour partager. Il serait cependant dommage que je ne saisisse pas au passage... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:24 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mars 2015

Des bénéfices secondaires de la victime

Avec "Aide-toi et le ciel t'aimera...", Edmée [dont j'admire envieusement le talent narratif et la fluidité scripturale] a rédigé un texte qui m'a "interpellé", comme on dit. Il y est question de ces individus qui, refusant d'être victimes des déconvenues que la vie a placée sur leur chemin, « se sont pris par la main ». Le sujet a résoné fort en moi, me poussant à laisser un commentaire : « J’ai une sorte d’aversion pour ceux qui se voient en victime… parce qu’en eux je reconnais une part de moi, que je n’aime pas sentir... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:55 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
05 mars 2015

Vouloir ce que l'on peut

« Quand on veut, on peut », disait la grand-mère de Célestine. Tout comme mon père lorsque, par exemple, je ne parvenais pas à comprendre d'absconses abstractions mathématiques. Face à l'implacable logique parternelle je me sentais être un incapable : il suffisait d'un peu de volonté ! Mais en fait... voulais-je vraiment comprendre ce qui à mes yeux n'avait aucun sens ?« Ce n'est pas que tu ne peux pas, c'est que tu ne veux pas », m'a dit bien plus tard une amie alors que la question de renoncer à ma vie de couple était en suspens. La... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:17 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 janvier 2014

Sans indulgence

Il y a longtemps que je n'ai pas parlé de mon boulot, qui conjugue plus ou moins habilement logique économique et logique sociale, solidarité et fermeté, souplesse et rigidité. Il consiste, je le rappelle, à offrir à des personnes en grande difficulté, temporairement ou durablement, la possibilité de (re)trouver un emploi. Le tout en s'inscrivant dans un "cadre de travail". Aujourd'hui Denis, un des salariés en insertion qui est en contrat chez nous pour six mois, absent depuis mi-novembre, me téléphone. Après m'avoir aimablement... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 22:37 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 août 2013

Inquiétudes maternelles

Coup de téléphone de ma mère, ce matin : - Ça va ? - Oui, très bien :) - Tu n'es pas inquiet pour ton fils ? - Ben... non. - Tu es au courant des attentats qu'il y a eu au Liban ? [où réside mon fils] - J'ai entendu ça, oui. Mais ce n'est pas parce qu'il y a un attentat dans un pays que le danger est partout. - Tu as raison... - Je suis un peu préoccupé, mais pas inquiet. Par contre, toi je te sens inquiète... - Tu sais bien que je suis toujours inquiète ! Je ne le sais que trop. C'est peut-être pour cette raison que j'ai... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 00:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 février 2013

De l'individuel au collectif

Lorsque je dépose mes réflexions sur internet je ressens souvent une dualité hésitante. Entre l'abord de sujets qui me sont personnels, intimes, et ceux qui s'ouvrent à des thématiques plus larges, l'équilibre m'est parfois difficile à trouver. Selon les périodes, les thèmes abordés, mon état intérieur, mes préoccupations, je privilégie l'intime ou m'aventure vers l'universel.  Dualité parce que je sens que, de toutes façons, dans les sujets "universels" il y a une part de subjectivité, émanation de ce que je suis. D'un côté je... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 00:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 novembre 2012

Un défi

Mon activité professionnelle m'a fortement occupé ces derniers temps. J'avais plusieurs dossiers stratégiques à boucler simultanément, nécessitant un investissement conséquent en temps de présence et en concentration. J'ai donc énormément travaillé [et très peu participé à la vie cybernautique...]. Hier je mettais le point final à un dossier qui a nécessité des mois de travail collectif, centré sur la notion de qualité des prestations que nous proposons. Les prestations en question étant d'offrir un cadre de travail à des personnes... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 13:25 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 octobre 2012

Un personnage qui m'intéresse

Hier soir, je rentre (tard) de mon travail. Le crépuscule s'installe. Dans la voiture j'écoute Georges Wolinski, dans un entretien qu'il accorde sur France culture. Parlant de son autobiographie il déclare : « Je suis un personnage qui m'intéresse ». Cette phrase vient à ma rencontre et me percute : c'est exactement ça ! Je suis un personnage qui m'intéresse. Immédiatement j'entends la critique qui pourrait venir si j'énonçais une telle phrase : égocentrisme ! autosatisfaction ! [j'ai bien intériorisé les reproches adressés à... [Lire la suite]