21 novembre 2013

Rien n'est figé

Ce soir, sitôt rentré du travail, j'ai posé mes affaires et me suis équipé pour une petite randonnée en conditions nordiques. Bonnet, gants, hautes et chaudes bottes. Lampe frontale, aussi, puisqu'il faisait déjà nuit. Ainsi paré je suis parti explorer mon vaste jardin, ma petite forêt, mon coin de paradis, enseveli sous l'épaisse couche de neige tombée sur la région depuis deux jours. Je savais que ce que j'allais découvrir ne me réjouirait pas. Le peu que j'avais pu apercevoir à la lueur de la pleine lune hier soir, près de la... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:51 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 décembre 2012

Se détacher ensemble

Lorsque je gravis un chemin de montagne il m'arrive de me retourner pour voir la distance parcourue. Je regarde au loin, tout en bas dans la vallée, et je vois le point de départ de la randonnée. Je vois aussi les étapes qui ont jalonné l'itinéraire, les éléments du paysage que j'ai remarqués en marchant. Des rochers, un arbre isolé, un pont sur un torrent. Là s'est tracé mon parcours et c'est parce que j'y suis passé que j'ai pu m'élever où je suis. Un bref instant j'observe tout cela puis, satisfait, je regarde devant moi, vers les... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 09:44 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
02 juin 2012

Se créer des souvenirs

Dans mon texte intitulé Désirs latents, un passage mérite que j'y revienne. J'ai été étonné, après coup, par ce qui émergeait de ces quelques phrases : « J'ai envie de partager des instants inoubliables, ne pas être unique spectateur à engranger des sensations. J'ai envie de créer des souvenirs communs, en connivence ». Penser aux souvenirs futurs a de quoi surprendre alors que je cherche à privilégier l'instant présent. J'anticiperais donc sur un futur à mémoriser en vue de raviver le passé dans un présent à venir !... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 14:22 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16 février 2012

Solo (3)

Dépendre du regard d'autrui... c'est l'invisible carcan dans lequel je suis longtemps resté enfermé. J'ignorais à quel point ses effets étaient liberticides. Il aura fallu que mon parcours d'émancipation croise celui d'une femme en quête d'autonomie, que s'y noue une relation magnétique, pour que je prenne conscience de ma névrose : un besoin d'être rassuré sur l'importance que j'ai pour l'autre. Un besoin de me sentir "intéressant". Cette fois-là ma dépendance, imperceptible au départ, s'est développée en proportion des défenses... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:57 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 août 2010

Appel à témoignages sur le couple

Appel Je prépare actuellement un mémoire sur les représentations du couple et cherche à obtenir divers avis. Comment percevez-vous le couple ? Que représente t-il à vos yeux ? Est-ce que cette représentation a évolué au fil du temps ? Voila le type de questions auxquelles j'aimerais que vous apportiez votre contribution, de la façon la plus personnelle possible. Les réponses devront me parvenir avant le 15 septembre 2010. [le questionnaire est ici]
Posté par Couleur Pierre à 22:31 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 août 2010

Pertes, deuils et acceptations (4) - L'image de soi

Mon texte s'est rallongé tandis que je le rédigeais et l'amendais : il m'a travaillé autant que je l'ai travaillé ! Dans le choix des mots, des temps de conjugaison, s'est dessiné l'état dans lequel je me suis senti au moment d'écrire. De ce fait je me suis peu à peu éloigné de mon exploration des deuils compliqués, exposant de quelle façon les détours obligatoires m'ont façonné et continuent à le faire... . . Une remise en question de l'image de soi Parmi les remises en question de mes croyances j'ai dû accepter les limites... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 21:20 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 août 2010

Pertes, deuils et acceptations (3) - Les deuils indirects

Changer de repères Une séparation, une rupture, ne se limitent pas à la perte partielle ou totale d'un être et de la relation qui nous y unissait. Quand elle concerne un lien essentiel, donc fortement investi, elle peut attaquer fondements et image de soi. Des remaniements internes, qui peuvent paraître bénins et passer inaperçus du fait qu'ils sont en marge de la perte, peuvent avoir un impact particulièrement profond et être extrêmement lents à élaborer. Largement dans le domaine de l'inconscient, cela va sans dire. Pour éviter ce... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:58 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 juillet 2010

Pertes, deuils et acceptations (2) - L'effet de cascade

L'effet de cascade Pendant très longtemps, quand j'imaginais la perte, je n'en avais qu'une vision globale et simpliste. Je pensais surtout à la disparition de l'être. L'absence cruelle. La morsure du manque. La souffrance. Le sentiment de solitude. Bref : rien que du classique sur fond de tristesse. Étonamment je n'envisageais que la mort comme pouvant mettre un terme à une relation, sans jamais vraiment penser à la perte par rupture. Dans mon monde intérieur ça n'existait pas. Du moins ça ne me concernait pas. Avec le recul... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 21:43 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 juillet 2010

Pertes, deuils et acceptations (1)

Il y a quelques temps, suite à mon billet "Parler d'amour", j'ai senti une réjouissante unanimité dans les commentaires après que je me sois montré sensible aux belles histoires sentimentales. Je ne m'attendais pas à cette réaction collective et elle m'a fait prendre conscience que mes écrits habituels avaient certainement une tonalité morne quand je parlais d'amour. Est-ce que je donnerais l'impression de ne plus y croire ? D'être résigné ? Certes je reconnais que depuis quelques années j'observe ce phénomène... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:44 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 novembre 2009

Ruptures d'amitié

« Je sais des amitiés fortes, vraies quand elles étaient, qui ne sont plus. Le pourquoi du comment est difficile à cerner. Tout au plus, je crois, arrive-t-on parfois à émettre des hypothèses sur les raisons de la rupture. Et une première difficulté est là, quand l'amitié était, tout pouvait être entre dit. Quand on est en rupture, on ne peut plus tout se dire ... et donc on se réduit à supposer. La deuxième difficulté est d'avoir la lucidité de se poser les vraies questions et encore plus de se construire les vraies réponses sur la... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 00:04 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,