Un peu trop occupé pour prendre le temps de cogitations plus ou moins judicieuses, j'en profite pour faire passer des infos qui me semblent importantes.

« (...) On a réussi des trucs carrément épatants, très difficiles, comme faire fondre la banquise, glisser des bestioles génétiquement modifiées sous la terre, déplacer le Gulf Stream, détruire un tiers des espèces vivantes, faire péter l’atome, enfoncer des déchets radioactifs dans le sol, ni vu ni connu. Franchement on s’est marrés. Franchement on a bien profité. Et on aimerait bien continuer, tant il va de soi qu’il est plus rigolo de sauter dans un avion avec des tennis lumineuses que de biner des pommes de terre. Certes.

Mais nous y sommes. A la Troisième Révolution. Qui a ceci de très différent des deux premières (la Révolution néolithique et la Révolution industrielle, pour mémoire) qu’on ne l’a pas choisie. « On est obligés de la faire, la Troisième Révolution ? » demanderont quelques esprits réticents et chagrins. Oui. On n’a pas le choix, elle a déjà commencé, elle ne nous a pas demandé notre avis. C’est la mère Nature qui l’a décidé, après nous avoir aimablement laissés jouer avec elle depuis des décennies. (...) » 

Extrait du texte "Nous y sommes" de Fred Vargas,
manifestant son engagement auprès d'Europe écologie

Je ne peux qu'encourager les lecteurs à lire et diffuser l'intégralité de ce texte décapant, bien qu'il circule sur le net depuis quelques mois. La prise de conscience dont il est question est aussi difficile qu'indispensable. Prioritaire, elle devrait être rappelée sans cesse jusqu'à une mise en action réelle. Mais, ô ironie, comme le signale Jean-Pierre Dupuy Nous ne croyons pas ce que nous savons »

Pour ceux qui ne seraient pas convaincus de cette urgence et des risques qui planent sur notre planète, mais resteraient néanmoins désireux d'en savoir plus (sans que ce soit trop abscons), je les invite à aller faire un tour sur le très éloquent site Manicore. Jean Marc Jancovici, son auteur, chiffre et argumente ce qu'il avance avec quelque compétence, ce qui change un peu du simplicisme ambiant. Voir aussi la présentation de son dernier ouvrage, "C'est maintenant ! 3ans pour sauver le monde" sur Alternatives économiques

Sur ces réjouissantes perspectives, je vous souhaite une bonne soirée...