31 décembre 2008

Les tribulations d'un blogueur au Panama

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Isla de Saboga, face à la baie, au petit matin. Je prends mon petit déjeuner accompagné de délicieuses créatures oranges. En contrebas les trafiquants pêcheurs s'activent sur leurs embarcations, dans le contre-jour d'un soleil déjà chaud. Un peu plus loin, sur la plage au pied des cocotiers, d'autres pirates hommes s'agitent autour de longues barques. C'est l'immuable quotidien que j'observe chaque matin. Voila une étérnité que... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 02:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

25 décembre 2008

Destination mystère

Je n'ai pas encore dit quelle était ma destination de mon voyage... Pendant que je prépare mes bagages et les divers trucs à ne pas oublier je propose à ceux qui ne sont pas en train de s'empifrer de dinde aux marrons un petit jeu de devinette [ça me déstressera...]. Alooooooors: Indice 1 : Le nom de ce pays est composé de trois syllabes. Bon, comme ça semble laisser trop de possibilités je donne un second indice: Indice 2 : On peut y voir indifféremment se lever et se coucher le soleil sur un océan A vous de... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 13:14 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
24 décembre 2008

Mission spéciale

Aujourd'hui j'ai travaillé dans des conditions que je ne pourrais raisonnablement pas qualifier de laborieuses. Non qu'il n'y ait pas eu de fatigue, au contraire, mais parce que le cadre de travail rendait toute pénibilité presque bienheureuse. Voyez plutôt... Ben oui... on peut travailler dans un tel cadre ! Bon, c'est rare, et ça tient de la mission spéciale, mais avouez que ça vaut le coup. Ça compenserait presque tous ces jours où le bruit, le gris, la ville, le tristouille, rendent les gestes poisseux d'insignifiance. ... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 02:06 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
23 décembre 2008

Écriture publique, de l'intime au privé (4)

Avec mon texte à épisodes je me suis lancé dans quelque chose sans trop savoir où j'allais. Au fil des jours je mesure à quel point mon état d'esprit peut influer sur ma vision des choses et ma façon d'en parler. Le simple fait qu'une amie partage avec moi son bonheur et l'élan de vie qui l'anime, ce matin, m'a fait reprendre le texte que j'avais rédigé hier en y ajoutant une tonalité plus optimiste... qui est celle que je préfère avoir. Il reste cependant assez sombre, mais bon... je vais quand même pas tout rectifier, hein ! Ça... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 01:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 décembre 2008

Écriture publique, de l'intime au privé (3)

L'arborescence de mes réflexions autour du rapport que j'entretiens avec l'écriture en ligne m'amène à dériver un peu de ce qu'annonce mon titre. Le fil de pensées reste toutefois dans la même ligne directrice : l'expression de soi face à autrui. Bon... mais tout cela est bien sérieux profond. Je m'agace à être aussi profond. Je cherche quoi ? À me faire bien voir ? Par qui ? Mais quelle est donc la représentation que j'ai de "vous" pour être aussi souvent dans les profondeurs sérieuses ? Ben j'sais pô ! J'crois... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 17:34 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 décembre 2008

Écriture publique, de l'intime au privé (2)

Mes engagements municipaux et mes activités professionnelles occupent parfois beaucoup de mon temps. C'est l'autre versant de ma vie, souvent très éloigné de l'intimiste de mes écrits. Pas moins divertissant... Ces derniers jours j'étais en montagne. Pour travailler ! Entre ciel bleu, brouillard et vent glacial chargé de flocons cinglants, devant des paysages altiers dont je ne me lasse jamais. M'enfonçant avec mes coéquipiers dans une profonde couche de neige, nous étions chargés de délimiter une grande zone de protection pour les... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 13:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 décembre 2008

Écriture publique, de l'intime au privé (1)

J'entame ici une série de réflexions autour de ma pratique de l'écriture publique intime et/ou privée. Le sujet m'intéresse depuis l'origine et n'a cessé d'accompagner ma démarche. Je crois savoir que cet engouement n'est pas partagé par tous les lecteurs, surtout s'ils ne sont pas blogueurs, mais bon... ce sera le menu des jours à venir. Et puis je sais qu'il y en a qui ont des réflexions du même genre... Lorsque j'ai commencé à écrire en ligne, il y a plus de huit ans, j'ai suivi le mode d'écriture que j'avais antérieurement :... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:58 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 décembre 2008

Envie de neige ?

Pour les envieux de neige[photos prises samedi] . . Au petit matin, lorsque la brume s'estompe . . Un peu plus tard, en inversant le point de vue . . Grands espaces... . . ... ou clairières confinées. . . Je suis heureux de vivre en ce lieu et j'aime en faire partager l'esprit.
Posté par Couleur Pierre à 18:07 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
12 décembre 2008

Un monde de silence

De nouveau relié au monde ! Aux pensées et paroles des autres, aux sons, à la vie...Je retrouve en même temps la possibilité de m'exprimer. Employée au début du siècle dernier l'expression "la fée électricité" a aujourd'hui un côté suranné et naïf. Mais il suffit d'être privé des confortables bienfaits que procure cette invention géniale pour mesurer la révolution qu'elle a pu représenter dans la vie quotidienne d'alors. La courte expérience que je viens de vivre est riche d'enseignements. De façon assez inattendue, ce... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 19:06 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 décembre 2008

Coupé du monde

Intervention express, depuis mon boulot : je fais partie des trente mille foyers privés d'électricité à cause d'exceptionnelles chutes de neige. Ni lumière, ni radio, ni internet, ni télé. La solitude à un autre goût quand elle est réelle. Silence absolu dans l'obscurité éclairée par quelques bougies. La nuit enneigée est plus lumineuse que l'intérieur de la maison.  Je pense aux générations qui nous ont précédé, avant l'invention de notre confort moderne. Je comprends mieux pourquoi l'individualisme n'avait guère de place...
Posté par Couleur Pierre à 14:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,