24 mars 2017

Décalé

Il arrive que le flux de l'inspiration tarisse, même chez un blogueur au long cours... Je le constate : en ce moment je ne parviens plus à écrire comme je le voudrais. À chaque fois que j'ouvre mon éditeur de texte, me sentant fugitivement inspiré, je ne parviens pas à aligner plus de quelques phrases éparses. Les mots hésitent, trébuchent, s'enchaînent mal. C'est un peu frustrant. Oh je sais pourquoi : un épais filtre [autocensure, àquoibonisme] m'enserre, me bloque. Ceci parce que je me vois toujours revenir vers le même... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 20:04 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 mars 2017

Abstraction de la réalité

Il y a quelques jours Célestine mettait à l'honneur les superbes clichés que Thomas Pesquet prend de notre planète, à 400 km d'altitude. Il y a effectivement de quoi méditer et rêver devant ces images inattendues, surprenantes, étonnamment graphiques. Il y a peut-être aussi de quoi s'interroger sur cette présentation esthétique, tellement différente de ce que nous percevons "d'en bas". « Pourquoi ne pas nous montrer le monde tel qu’il est ? Ses beautés bien sûr, mais aussi ses bosses, ses cicatrices. », demande un journaliste... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 février 2017

Mutation

Ce blog... Lorsque je l'ai ouvert il y était question de tout autre chose que des considérations écologiques qui, actuellement, me préoccupent. Je m'intéressais alors, principalement, à la dynamique des relations à travers l'expérience personnelle que j'en faisais. D'où le choix du nom... A cette époque j'avais besoin de faire le point. Sur ma vie, sur mon rapport aux autres, sur les liens affectifs. Besoin de prendre du recul sur mes représentations de l'amour et de l'amitié. Mettre en écrit mes réflexions, les soumettre aux... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:52 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 février 2017

Une question d'échelle

Quand on parle de notre merveilleuse planète, s'il y a bien quelque chose de difficile à appréhender ce sont les ordres de grandeur. Vu de notre échelle d'humains microscopiques, la planète paraît immense. On n'en voit même pas la rotondité. Le plus loin que la vue puisse porter, dans les meilleures conditions de visibilité, doit avoisiner les 200 kilomètres. C'est à dire un cercle de vision de 400 km de diamètre, par exemple du sommet d'une haute montagne. Peut-être un peu plus vu d'avion, à 10.000 m d'altitude. La Corse, vue... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 18:16 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 février 2017

Sobriété volontaire

Quoi de neuf ? Une semaine est passée. Normalement. À ma place habituelle d'occidental parfaitement inséré dans son milieu sociétal. J'ai utilisé ma voiture pour me rendre au travail, en brûlant du pétrole pour faire avancer ces 800 kilos de métal. J'ai abondamment consommé de l'électricité (chauffage, éclairage, informatique...), principalement issue de la fission nucléaire et de la combustion de gaz naturel [voir la répartition ici]. Je me suis nourri de produits certifiés bio, mais générés, conditionnés, emballés et transportés... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 février 2017

L'appel du monde de demain

      À lire sur Le Monde ou La Vie ou Reporterre Signer l'appel « Le chant des Colibris »  
Posté par Couleur Pierre à 19:29 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 janvier 2017

Quand les blés sont sous la grêle

Il ne t'aura pas échappé, ô impénitent-e lecteur-trice de ce blog hétéroclite, qu'un prépondérant sujet s'est invité sans partage dans mes écrits. Tu en auras compris les raisons : j'ai eu un choc en traversant le mur de la conscience. C'est comme si, soudainement, j'avais - enfin - ouvert les yeux. Maintenant je sais. Non pas en termes de savoir [quoique...], mais plutôt par incorporation. Littéralement : in corpore. C'est entré en moi. Intellectuellement, sensoriellement, émotionnellement. Humainement. Il y a là quelque chose... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 18:34 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 janvier 2017

Torpiller le mythe

Allez, pour finir (?) dans ma série "Catastrophe et effondrement" [dont je crains qu'elle finisse par lasser une part de mon lectorat...], une animation qui m'a parue assez convaincante. Elle présente de façon simple la convergence des facteurs qui rendent impossible le mythe de la croissance infinie. La démonstration est implacable. Ce n'est pas trop long, abondamment illustré, facile à comprendre... et la conclusion montre que l'optimisme peut demeurer. Mais il nous faut nous préparer à renoncer à quelques privilèges...   ... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:56 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 janvier 2017

Le mythe du progrès

      Faut-il remettre en cause le mythe du progrès ?Boris Cyrulnik, Pierre Rabhi, Yves Paccalet     
Posté par Couleur Pierre à 23:52 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 janvier 2017

Accepter le pessimisme et choisir l'optimisme

Depuis quelques semaines, au risque de lasser mon lectorat le plus fidèle, je fais part de mes inquiétudes quant à notre avenir commun. Oui, je sais : ce n'est pas très réjouissant. Je pourrais donc changer de sujet ; parler de choses plus légères, voire totalement futiles. Sauf que la crainte sourde de l'effondrement annoncé [brrrr !] est actuellement ce qui capte mon flux de pensée, donc d'écriture dès que je m'y adonne [ne vous en faites pas, ça passera... ou pas]. Je suis certain que cette focalisation a un sens : j'ai... [Lire la suite]