13 octobre 2017

Que demander de mieux ?

Il y a trois semaines, juste avant de partir, j'étais légèrement hésitant. Je sentais mon envie de voyage quelque peu fragile, cette fois. Certes, je m'étais finalement décidé après avoir senti fugitivement battre la délicieuse pulsation du rêve-à-vivre mais, à l'approche du départ, je la sentais déjà faiblir. Mon enthousiasme était assurément moindre que lors de mes précédents périples solitaires. Moins "porteur". Je perçevais cependant qu'entreprendre ce voyage, quels que puissent être les freins, avait quelque chose de nécessaire... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 19:01 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 octobre 2017

Effleurer l'inaccessible

Rivages d'un fleuve-océan et berges de lacs minuscules, forêts touffues d'érables ou boréales clairsemées, torrents fougueux et rivières sinueuses, sommets venteux ou ensoleillés... jour après jour les milieux et ambiances changent. Les colorations aussi, qui voient le carmin éclore dans l'or. Les ciels alternent transparence de l'azur et sombres nuées. Et mes envies épousent ce que l'atmosphère et le paysage leur inspire. Les sommets ont toujours constitué pour moi un environnement familier et... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 05:47 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 octobre 2017

L'appel de la forêt

Je me demande parfois pourquoi je suis autant attiré par les grands espaces, la solitude, et le silence inhérent. J'ai observé que lorsque j'arrive au point ultime d'un sentier, généralement un sommet ou un point de vue remarquable, le temps que je vais passer à m'emplir du paysage dépendra directement du nombre d'inconnus qui, éventuellement, y seront en même temps que moi. Peu importe la qualité inspirante ou esthétique du lieu : je ne m'y attarde vraiment que lorsque je suis seul (ou avec un accompagnement respectueux).... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 06:18 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 octobre 2017

Silence absolu

Pour n'entendre aucun bruit d'origine humaine il faut se trouver loin de tout. Loin des villes, bien entendu, mais aussi loin des villages et des hameaux. Très loin, hors de portée de sons. Il faut surtout, et c'est difficilement évitable, être à l'écart des couloirs aériens. Le bruit des avions se propage infiniment loin. Mais quand ces conditions sont réunies, au moins temporairement, alors on peut entendre le silence de la nature. Sons infimes et discrets le plus souvent. Harmoniques. Le silence absolu,... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 04:46 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 octobre 2017

Silences habités

Fuir le bruit.Préférer, définitivement, le silence habité.Eviter les regroupements, les conglomérats, les agglutinations humaines.Fureter à l'écart. Essayer, prendre la chance. Trouver ce que l'on cherche. Respirer, ressentir, apprécier. Privilège de solitaire. Et dans la même journée, au gré des inspirations changer de paysage, d'atmosphère, de sons, de lumière...     Bucolique en diable     Bleutière (culture de "bleuets")      Plage sauvage en bord de fjord   ... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 04:43 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 octobre 2017

Impressions de voyage

  Quelques images en partage, représentations très partielles des paysages que je traverse et des montagnes que je grimpe... Températures fraîches, air vivifiant. Plus aucune question concernant les rêves à réaliser : je vois, sens, entend, touche. Pleinement vivant.   Le Saint Laurent, depuis les hauteurs de Charlevoix   Montagnes de Charlevoix   Baie Saint Paul   Fjord du Saguenay     Baie Eternité
Posté par Couleur Pierre à 06:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 septembre 2017

Sous climat tropico-boréal

J'avais calé les dates de mon voyage sur la période supposée être la plus colorée en feuillages d'automne. C'était là le critère principal. Le second était la météo, dont il était souhaitable qu'elle ne soit pas trop défavorable. Par chance, une semaine avant mon départ tout semblait correct : j'arriverais aux derniers jours d'une période de chaleur, avant une brève dégradation qui serait suivie d'un retour au beau mais avec forte baisse des températures. Pas de période durablement pluvieuse en vue, c'était... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:59 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 septembre 2017

Faire des paris

Après avoir longuement tergiversé je me suis décidé ! Je pars ! Je m'envole. Je m'accorde un rêve... Où ça ? Oh la, pas si vite. Je vais vous laisser chercher un peu. Premier indice : la météo prévoit une température proche de 30° à mon arrivée, sous un soleil éclatant.Second indice : il y a trois fois la voyelle A dans le nom de ce lieu. Panama ?Bahamas ?Caracas ?Jakarta ?Atacama ?Ankara ?Arkansas ? D'autres triple A ? Alaska ? Ah non, trop froid. Quoique...Alabama ? Ah non, ça fait trop de A...   Vous ne trouvez pas... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 23:37 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 septembre 2017

Quand la vie dévore les rêves

« J’ai lu cet été toute une série de romans « post-apocalyptiques » : Imaginer la pluie, La parabole du Semeur, Dans la forêt, La femme tombée du ciel… C’est une chose curieuse que de lire ces romans dont certains décrivent une société à feu et à sang, privée d’électricité, d’eau potable, de fraternité... de vivre par procuration l’effondrement d’une société, installée au calme sur ma terrasse, entourée de tant de beauté. C’est une chose curieuse que de lire l’anticipation de ce que l‘on redoute et combat... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 21:31 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 septembre 2017

Rêveur en panne

Le chemin qui passe par les mots, et qui était devenu si familier, semble s'être ouvert sur un grand désert blanc. Sans aucune trace à suivre, sans direction, sans repères. Libre horizon. Le silence méditatif y est de circonstance. Comme si les éléments du paysage n'avaient pas suffisamment de relief pour en tenter le partage. Ou que je n'en aie pas le courage. Et pourtant, le monde n'a pas changé. Toujours aussi grave et dérisoire, douloureux et merveilleux, parfaitement injuste, il offre autant d'occasions de se réjouir que de... [Lire la suite]
Posté par Couleur Pierre à 17:29 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , ,